Budget 2018-19: les points saillants

Avec le soutien de
Il s’agit du troisième Budget de Pravind Jugnauth sous le gouvernement MSM-ML.

Il s’agit du troisième Budget de Pravind Jugnauth sous le gouvernement MSM-ML.

Ça y est, le ministre des Finances a fait son Grand oral. Entre l’augmentation des amendes pour les excès de vitesse, l’annonce de la baisse des prix des carburants, voire le statu quo quant au tarif de l’eau, le Budget 2018-19 est résolument électoraliste. 

Chronologie des événements

Services financiers: durcissement des lois contre le blanchiment

Plusieurs lois seront amendées dans le secteur des services financiers pour mieux l’encadrer. La Bank of Mauritius Act sera amendée pour renforcer les pouvoir de la Banque centrale pour lutter contre le blanchiment d’argent et prévenir le terrorisme.

Lire la suite de l'article : Services financiers: durcissement des lois contre le blanchiment

Law and order: Rs 8,5 milliards à la police

Le Premier ministre confirme la concrétisation du projet Safe City. Il comprend 4 000 caméras de surveillance intelligentes, des véhicules équipés de radios.

La police se voit dotée d’un budget de Rs 8,5 milliards. Le but : l’aider à combattre le crime. Ce qui suppose le recrutement de 1 000 policiers, dont 200 femmes, et de 38 gardiens de prison. 

Lire la suite de l'article : Law and order: Rs 8,5 milliards à la police

Ashok Subron dénonce «la vente de la nationalité»

Le porte-parole de Rezistans ek Alternativ estime que Pravind Jugnauth a présenté un «budget conservateur réunissant l’élite politique et économique». Ashok Subron dénonce notamment le fait que «n’importe quel milliardaire comme Álvaro Sobrinho n’aura pas à investir dans les villas royal et n’aura qu’à investir dans le Mauritius Sovereign Fund pour avoir la nationalité mauricienne et le passeport».

Budget 2018-18: le secteur privé satisfait mais…

Des membres de Business Mauritius réagissant au Budget 2018-19.

«Beaucoup de mesures à caractère social», estime le président de Business Mauritius, Cédric de Spéville. Dans sa première première réaction postbudgétaire, il tient également à saluer les mesures prises par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, pour consolider les secteurs économiques traditionnels, notamment l’industrie locale et le secteur financier.

Lire la suite de l'article : Budget 2018-18: le secteur privé satisfait mais…

LaMinuteInfo: le budget électoraliste de Pravind Jugnauth

À la une de LaMinuteInfo lsl: l’amende pour un excès de vitesse supérieur à 25 km/h passe de Rs Rs 2 500 à Rs 10 000. Pravind Jugnauth baisse également le prix des carburants, tout en rassurant qu’il n’y aura pas d’augmentation des tarifs de l’eau.

 
 

 

Bugdet 2018-19: «Lakwizinn inn rat réset», dit Xavier Duval

Il a choisi un langage imagé pour dire tout le bien qu’il pense du Grand oral du ministre des Finances. «Sé enn bidzé a démi kwi, préparé par bann novis dann enn lakwizinn mal ékléré!»lance Xavier-Luc Duval, face à la presse ce jeudi 14 juin. 

Lire la suite de l'article : Bugdet 2018-19: «Lakwizinn inn rat réset», dit Xavier Duval

 
 

Passeport mauricien: «Quels garde-fous pour éviter un nouveau Sobrinho?» demande Mohamed

Les députés du PTr se disent inquiets. «Pravind Jugnauth, affirment-ils, joue avec l’avenir du pays.» Shakeel Mohamed, Arvin Boolell, Ritesh Ramphul, Osman Mahomed et Ezra Jhuboo étaient face à la presse ce jeudi 14 mai, après la présentation du Budget 2018-19.

Lire la suite de l'article : Passeport mauricien: «Quels garde-fous pour éviter un nouveau Sobrinho?» demande Mohamed

 
 

 

Paul Bérenger: «Du bla-bla-bla pur et simple dans le Budget 2018-19»

Il se dit déçu. Pire, pour le leader du MMM, le Budget 2018-19 est presque «effrayant». Paul Bérenger est catégorique : «Il n’y a rien de sérieux. Ena enn kantité bla-bla-bla pur et simple dan sa bidzé-la.» Il était face à la presse, ce jeudi 14 juin, à l’issue du Grand oral du ministre des Finances.

Lire la suite de l'article : Paul Bérenger: «Du bla-bla-bla pur et simple dans le Budget 2018-19»

 
 

 

Budget: Rs 1 milliard pour réduire le chômage chez les jeunes

Le gouvernement cible 14 000 chômeurs, pour lesquels il décaissera Rs 1 milliard du Budget 2018-2019. Il est surtout question d’aider les jeunes.

La promotion des «soft skills»

D’abord, 3 000 jeunes rejoindront le National Skills Development Programme pour une formation technique. Ce plan sera agrémenté d’un Youth Service Programme. Dans un premier temps, 1 000 jeunes de 17 à 25 ans y adhéreront.

Lire la suite de l'article : Le Youth Service Programme vise à développer des soft skills comme la discipline,

Carburants: l’essence baisse de Rs 2, 35 et le diesel de Rs 1, 90

Le litre d’essence est désormais à 49, 65 et celui du diesel à Rs 40.

C’est un sujet sur lequel le Premier ministre était attendu. La raison : la hausse de 10 % du prix des carburants survenus en mai est restée en travers de la gorge des consommateurs. Lors de la présentation du Budget 2018-19 ce jeudi 14 juin, Pravind Jugnauth a annoncé une baisse de l’essence et du diesel. 

Lire la suite de l'article : Carburants: l’essence baisse de Rs 2, 35 et le diesel de Rs 1, 90

Budget 2018-19: l’intégralité des mesures

Le suspense est terminé. Le Premier ministre et ministre des Finances a conclu son Grand oral. Voici l’intégralité des mesures annoncées par Pravind Jugnauth dans le Budget 2018-19.

Budget 2018-19: l’intégralité des mesures by L'express Maurice on Scribd

 

Alan Ganoo: «Pravind Jugnauth brade la nationalité mauricienne»

Le président du Mouvement patriotique se montre très critique. Au dire d’Alan Ganoo, Pravind Jugnauth a, dans le Budget 2018-19, occulté de nombreux problèmes, dont la réforme de l’industrie cannière. Il se dit également inquiet face à la braderie de la nationalité mauricienne.  

 

Excès de vitesse: l’amende passe de Rs 2 500 à Rs 10 000

Après trois effractions cumulées, une notice sera servie au conducteur l’informant que s’il commet encore deux délits, son permis sera suspendu.

Les automobilistes sont prévenus. Ils devront désormais redoubler de vigilance sur les routes. Le Premier ministre et ministre des Finances a annoncé que la loi sera amendée pour donner des contraventions plus sévères en cas d’infraction, notamment excès de vitesse et conduite dangereuse. C’est ce qu’a indiqué Pravind Jugnauth lors de la présentation du Budget 2018-19 ce jeudi 14 juin. 

Lire la suite de l'article: Excès de vitesse: l’amende passe de Rs 2 500 à Rs 10 000

Kobita Jugnauth: «C’est un budget visionnaire»

L’épouse du Premier ministre et ministre des Finances salue un «budget humain» et «visionnaire». Elle dit avoir apprécié deux mesures en particulier, nommément celles l’environnement et la taxe pour les familles moyennes.

La PS du ministère de la Santé fait un malaise pendant le discours budgétaire

Le ministre des Finances a dû prendre une pause de quelques minutes, le temps que la PS soit évacuée de l’hémicycle.

Evénement inattendu au beau milieu du grand oral du ministre des Finances. La Permanent Secretary (PS) du ministère de la Santé, Nalini Luckeenarain, a fait un malaise, forçant la Speaker à demander quelques minutes. 

Lire la suite de l'article : La PS du ministère de la Santé fait un malaise pendant le discours budgétaire

Déficit budgétaire

Le deficit budgétaire est de 3,2 % du GDP. Passant de Rs 106,2 milliards à Rs 102 milliards.

  • Dépenses totales: Rs 138 milliards 
  • Capital Expenditure : Rs 17,9 milliards
  • Revenus : Rs 117,4 milliards, dont Rs 99 milliards de taxes,  grants de Rs 8,9 milliards
  • Dette publique : 3,2 % du GDP
  • Financement de l’année financière 2018-19 : emprunts étrangers de Rs 2,6 milliards, remboursement des emprunts de Rs 4,4 milliards 
  • Il est attendu que la dette publique baisse à 46,9 % du GDP

 

Impôts: baisse de la taxe à 10 % pour les revenus jusqu’à Rs 605 000/an

 

  • De 2006-2014 les inégalités de revenus se sont accrues chez le pauvres et les classes moyennes; afin de réduire le fossé, le gouvernement, cette année, augmente le l’exemption de l’impôt sur le revenu (Income Tax) par Rs 5000.
  • Jusqu’à Rs 305 000 de revenu annuel, les contribuables n’auront pas à payer d’impôt.
  • Rs 305 000 à Rs 605 000 de revenu annuel, le taux de taxation passe de 15 % à 10 %. 
  • Ceux qui touchent Rs 50 000 par mois auront Rs 18 000 en moins d’impôt sur le revenu à payer annuellement. 
  • L’exemption pour la lump sum passe de Rs 2 millions  à Rs 2,5 millions.
  • Une taxe de 10 % sera retenue sur le loto et la loterie verte pour les gains de plus de Rs 10 000. Idem sur les casinos et les maisons de jeu.

 

Consolidation du Welfare State

  • Pauvreté : le nombre de travailleurs sociaux sera doublé.
  • Construction de quelque 200 logements à l’intention des familles qui possèdent un terrain mais n’ont pas les moyens de construire. 
  • Investissement de plus de Rs 600 millions pour réduire la pauvreté. 
  • Centralisation du système d’allocation des fonds aux ONG.
  • Augmentation du seuil d’éligibilité à l’aide légale
  • L’allocation mensuelle concernant les soins aux personnes alitées sera augmentée de Rs 2 500 à Rs 3 000.
  • Afin de favoriser la mobilité des personnes souffrant d’un handicap, elles bénéficieront d’une exemption totale sur les véhicules.
  • Recrutement de quatre infirmières psychiatriques pour aider les enfants souffrant de troubles comportementaux
  • Rénovation des foyers et centres. 
  • CSR : 75 % des contributions devront être versées à la MRA

 

Personnes âgées

  • Construction de deux Elderly day care centres à Bambous et Chemin-Grenier. 
  • L’allocation mensuelle versée à ceux qui s’occupent des personnes âgées passera à Rs 8 500, contre Rs 6 071 actuellement.

 

Protection des consommateurs

  • Amendement de la Hire Purchase and Sales Act afin d’enlever les surcharges sur des paiements tardifs, entre autres. 
  • Baisse de Rs 40 des prix des tests sanguins pour déterminer le taux de glucose .
  • Contrôle plus strict sur la qualité des produits de consommation locaux et internationaux.
  • Finalisation de l’Ombudsperson Bill en vue de protéger les clients contre les banques.

 

Carburants

  • Le prix de l’essence passe de Rs 52 à 49,65 tandis que celui du diesel passe de Rs 41, 90 à Rs 40.
  • Le gaz ménager (12 kg) se vendra désormais à Rs 240 au lieu de Rs 270.

 

Vers une meilleure égalité hommes femmes via... les crèches

  • Il y a un trop grand fossé entre les genres, estime le PM.
  • Pravind Jugnauth annonce ce qui est à ses yeux «une décision historique» : les employées qui ont fait moins d’un an de service bénéficieront elles aussi du congé de maternité payé, de 14 semaines. La loi sera amendée. 
  • Chaque ministère et institution du secteur public devra publier une « gender section » dans leurs rapports annuels. 
  • Rs 200 000 seront allouées aux ministères pour les problèmes relatifs à l’égalité hommes/femmes et formera 250 personnes à ce sujet.
  • Un “creche scheme”, offrant une allocation jusqu’à Rs 500 000, est introduit pour inciter les entreprises à investir dans des crèches pour leurs employées.
  • Le gouvernement annonce un "Gender Equality Bill ». Et des mesures pour lutter contre la violence conjugale, par la formation aux travailleurs sociaux, le soutien aux ONG etc.

 

Law and Order

  • 1 000 officiers de police dont 200 femmes seront recrutés.
  • Cinq nouvelles stations de police verront le jour.
  • Recrutement de 387 officiers de prison.
  • Les stations de police seront dotées de caméras CCTV.
  • Implémentation d’un Safe City Project.
  • Construction d’une nouvelle cour à Forest-Side.
  • Rs 49 millions pour la réhabilitation des cours de Pamplemousses, Souillac et Flacq.
  • Informatiser la collecte des recettes au sein des tribunaux.
  • Le délai légal pour entrer dans les tribunaux de district sera porté à deux ans au lieu d’un an.

 

Éducation

Rs 17,2 billions seront allouées pour la mise sur pied de deux centres d’éducation pour les petits. Notamment à Grand-Baie et Montagne-Ory.

  • Un projet pilote concernant la distribution de repas chauds dans les écoles primaires de Pointe-aux-Piment et Bois-des-Amourettes est à l’étude.
  • Les élèves de Grade 3 bénéficieront également d’une tablette.
  • Six collèges de l’état seront dotés de salles de sport.
  • Tous les collèges d’état secondaires régionaux auront un département dédié à la science.
  • 140 professeurs seront recrutés pour enseigner dans le secondaire.
  • Plus de facilités financières seront offertes aux étudiants du tertiaire. La subvention allouée pour ceux qui vont étudier à l’étranger passera de Rs 135 000 à Rs 200 000 et ceux qui entameront leurs études à Maurice de Rs 135 000 à Rs 175 000.
  • Mise sur pied d’une Special Needs Education Authority.

 

Sécurité routière: Rs 10 000 l’amende pour excès de vitesse

 

  • Cela se durcit sur les routes. La loi sera amendée pour donner des contraventions plus sévères en cas d’effraction, notamment excès de vitesse et conduite dangereuse. 
  • La liste des délits passe de 141 à 204.
  • L’amende pour excès de vitesse à plus de 25 km/h passera de Rs 2 000 à Rs 10 000. Celle pour la conduite sans permis passera de Rs 10 000 à Rs 100 000. 
  • Après trois effractions cumulées, un conducteur recevra une notice, l’informant que s’il commet encore deux délits, son permis sera suspendu pour une période de six mois à deux ans. 
  • Une politique de zéro tolérance sera appliquée en ce qui concerne l’alcool au volant.
  • La police aura davantage de radars mobiles. 
  • Rs 275 millions seront destinées à la signalétique et à l’intensification des campagnes de sensibilisation auprès de chauffeurs. 
  • La Road Development Authority bénéficera de Rs 600 millions pour la maintenance des routes et la construction de trottoirs et autres.

 

Construction de 6 800 logements sociaux d’ici à 3 ans

  • La NHDC a lancé un vaste projet de construction. Objectif : 6 800 logements sociaux d’ici à 3 ans. Rs 12,7 milliards ont été investies dans ce projet.  
  • Rs 1,3 milliard investies dans 3 041 logements.
  • Des crèches ainsi que d’autres facilités de loisirs et commerciales seront aménagées.
  • Rs 176 millions dans la rénovation de 41 logements de la NHDC datant de plus de 20 ans. 
  • Des facilités aux foyers voulant investir dans la construction d’une maison. Extension de la subvention sur la dalle. 
  • Des familles obtenant entre Rs 15 000 et Rs 20 000 mensuellememt auront pour la premiere fois droit à cette subvention de Rs 50 000. Des emprunts seront financés entièrement par les banques.

 

Rs 195 millions pour les Jeux des îles

  • Le gouvernement budgète Rs 195 millions pour l’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien, en 2019.
  • Les sportifs auront Rs 75 millions pour leur formation. 
  • En plus des investissements qui seront faits dans le complexe de Côtes d’Or, d’autres, à hauteur de Rs 375 millions viseront l’amélioration des infrastructures sportives en général, incluant Rodrigues.

Amélioration de la qualité de la vie par la santé

  • Cela passe, aux yeux de Pravind Jugnauth, par l’investissement dans la santé et le sport, une vie décente et la sécurité. 
  • Sur les soins de santé, «this government is delivering on all its promises», s’avance le Premier ministre.

Mais il dit faire davantage aujourd’hui, en annonçant :

  • Un nouvel hôpital de formation à Flacq, un hôpital ophtalmologique moderne, des traitements ayurvédiques, un nouveau centre de cancer. Il fait aussi provision pour une caravane mobile de détection des cancers du sein et de l’utérus, l’investissement dans la santé en ligne, le recrutement de dix spécialistes, physiciens et sages-femmes, entre autres…

Prolifération des chiens errants

Le gouvernement veut mettre fin aux problèmes des chiens errants qui prend de l’ampleur à Maurice. Deux terres seront allouées à des organisations pour construire des abris pour animaux.

  • Le gouvernement s’engage également dans le recyclage pour la protection de l’environnement.
  • L’importation des vélomoteurs sera limitée à ceux qui respectent les normes internationales.
  • Les véhicules considérés comme «total loss» après des accidents ne pourront être utilisés.

 

Environnement durable

Un appel a été lancé au public pour protéger l’environnement.

Rs 2 milliards seront transférés au National Environment Fund crée en 2002. Ce qui devrait également permettre une meilleure revenue des fonds de sources internationales.

  • Cet argent devrait être utilisé pour :
  • La construction des drains
  • Réhabiliter les rivières 
  • Mettre à jour le «flood map» et préparer un «Land Drainage Masterplan»
  • Réhabiliter les lagons et les récifs
  • Financer des campagnes de nettoyage à travers l’île
  • Consolider les installations en ce qui concerne le traitement des déchets solides et recyclables
  • Venir de l’avant avec des opérations sur les catastrophes
  • Mettre frein aux constructions illégales

«Le tarif de l’eau ne sera pas augmenté»

Cette annonce était attendue. Le tarif de l’eau ne sera pas augmenté, dit Pravind Jugnauth. 

En revanche, afin de décourager l’utilisation excessive d’eau, ces abonnés qui ont une piscine devront payer une charge fixe mensuelle de Rs 500 si leur consommation d’eau dépasse 50 mètres cubes.

Par ailleurs, par rapport à 2014, 36% de foyers de plus sont approvisionnés en eau 24/7. Afin d’augmenter ce nombre, le gouvernement a lancé un Water Tank Scheme. Et le seuil sera ramené à Rs 30 000, contre Rs 25 000 actuellement. Objectif : toucher 30 000 foyers d’ici à 3 ans.

 

Collectivités locales : des marchés aux toilettes en passant par les drains

Voici les mesures lancées : 

  • Amélioration de la section poisson au marché de Port Louis 
  • Construction d’un complexe multipurpose à Abercrombie, Camp-Levieux et Petit-Verger
  • Neuf incinétauers additionnels.
  • Une piste de jogging à Camp-Levieux
  • Un nouveau marché à Chemin-Grenier.
  • Cinq nouveaux camions citerne. 
  • Rs 400 millions pour construire des routes secondaires, rénover des toilettes et éclairer les routes.  
  • Rs 14 millions pour améliorer les centres communautaires et en construire un nouveau à Tranquebar.
  • L’Etat soutiendra les nouveaux projets de la National Development Unit à hauteur de Rs 1,28 milliard pour des drains, facilités sportives etc.

Infrastructures: plusieurs projets routiers concrétisés en 2019

  • La première phase du projet Metro Express sera opérationnel en septembre 2019. Et les 13 km additionnels, reliant Rose-Hill à Curepipe en septembre 2021.
  • Par ailleurs, Rs 12 milliards seront investies au cours des 3 prochaines années pour la réfection des routes.
  • Quant au Road Decongestion Programme, le rond-point Jumbo-Phoenix, le flyover de Decaen, la 3e voie de Jin Fei, le Cap-Malheureux Bypass et l’autoroute Terre-Rouge–Verdun seront tous opérationnels en décembre 2019.

Culture

Le secteur culturel n’est pas en reste. Des fonds seront alloués pour la création d’un «International Slavery Museum», à Port-Louis.

  • Un bâtiment sis à Borstal, à GRNW sera aménagé en une galerie d’art.
  • Augmentation des subventions offertes aux artistes pour la production de CD.
  • Remboursement des taxes sur les instruments de musique.

Développer davantage l’industrie cinématographique à Maurice. Un fonds de Rs 500 millions alloué pour la production de films dans le pays.

 

Un port de pêche à Fort William

  • Le gouvernement veut développer les facilités portuaires et améliorer sa productivité. La Cargo Handling Corporation Ltd recrutera et formera 150 personnes pour assurer les opérations 24/7.
  • Un port de pêche sera construit à Fort William. 
  • Le gouvernement investit Rs 3 milliards dans les projets majeurs du port : brise lames, terminal de croisière et Fort William. 
  • Au niveau du transport aérien, Airport of Mauritius a initié les procédures pour agrandir le terminal passager afin d’en accueillir 8 millions par an.

 

Deux plans visant les High net worth individuals

  • Les étrangers pourront obtenir la citoyenneté mauricienne, à condition qu’ils aient un capital déterminé. Aussi, pour 500 000 US dollars, il sera possible d’obtenir un passeport mauricien. Pour un passeport pour son conjoint ou son enfant, il faudra un fonds supplémentaire sous l’Economic Development Board.
  • Et pour attirer des talents étrangers, les demandes de permis seront traités en 5 jours. L’employeur devait leur verser un an de salaire.
  • Quant aux retraités étrangers, ils seront exemptés des droits de douane sur l’importation de leurs biens à hauteur de Rs 2 millions.

Tourisme

Booster le secteur touristique. Tel est l’objectif du gouvernement qui envisage la création de deux nouvelles lignes aériennes à Maurice. Il encourage également le tourisme inclusif.

Faire de Mahébourg un village touriste et une attraction majeure, mettre en valeur le parc marin de Blue-Bay, La Vallée de Ferney et réhabiliter les ilots avoisinants ne sont également pas à écarter. Aussi, les routes seront aménagées pour les piétons dans la région.

 

Mesures pour booster l’exportation

  • La finalisation de partenariats avec l’Inde, la Chine, l’Arabie Saoudite… Le renouvellement d’accords avec les pays du Commonwealth et la mise sur pied d’une stratégie africaine. Autant de mesures pour booster l’exportation, au-delà du marché régional.
  • La stratégie africain permettra des échanges transfrontaliers. Développement d’un parc industriel au Senegal. «Cela prend du temps mais notre ambition devient réalité.» Introduction d’un congé fiscal de 5 ans pour les compagnies travaillant avec l’Africa Fund.
  • Par ailleurs, la SBM et l’Africa Fund ont élaboré une structure afin d’aider les compagnies locales à investir sur le continent africain. Elles obtiendront aussi des facilités d’emprunt.

Rs 30 M pour les petits planteurs

Les terres abandonnées seront reprises par le gouvernement pour promouvoir la cultivation. Une «land data bank» sera mise sur pied pour un meilleur usage de ces terres.

  • Rs 30 millions seront offerts aux petits planteurs sous le Small Farmers Welfare Fund.
  • Augmentation de la subvention sur la production d’oignon.
  • Mise sur pied d’un «animal identification system» afin de mieux prévenir les maladies qui affectent les animaux.
  • Un nouveau système d’abattage à prévoir.
  • Les prêts contractés par les éleveurs de porcs seront radiés.

 

Thé

Nouvel espoir pour le secteur du thé. Le gouvernement offrira 50 sous par kilo de feuilles de thé récoltées pendant la saison hivernale.

Lutte contre le dumping

Le gouvernement compte aussi renforcer la trade policy afin de lutter contre le dumping, qui affecte les industries locales. Les produits importés devront répondre à des standards plus sévères afin de s’assurer qu’ils ne sont pas nuisibles à la santé, entre autres. Par exemple, si le délai d’expiration est à 50 %, ils ne seront pas autorisés.

Création de 100 fermes

Bonne nouvelle pour les fermiers. Le gouvernement prévoit la création de 100 fermes additionnelles à Maurice. Pour ce faire, il compte apporter son soutien aux personnes concernées. Des facilités de marketing, financiers à travers la Maubank sont également à l’agenda.

  • Les fermiers seront exemptés de taxe durant les huit premières années.
  • Les «sheltered farms» seront équipées d’un system de «rain harvesting and photovoltaic».
  • Une compensation sera offerte afin de promouvoir le «roof top gardening».

Economie océanique

  • Il s’agit d’une stratégie de substitution à l’importation. Une Ocean Economy Unit sera mise sur pied. Le Mauritius Oceanography and Research centre d’Albion sera fusionné avec cette unité. 
  • Une étude géotechnique sera faite pour explorer le potentiel de la zone Mascareignes. 
  • Les pêcheurs déclarés auront une assurance en cas d’accident.
  • Le pays autorisera les entreprises étrangères à pêcher dans nos eaux à condition qu’elles vendent sur notre marché.
  • Les filets de pêche et les moteurs seront subventionnés jusqu’à Rs 60 000.

Secteur manufacturier: aménagement de Business Parks

Création de nouveaux Business parks à travers le pays. Aménagement d’un hi-tech park à Côte-d’Or et d’un Logistic Park à Riche-Terre. La région de Rose-Belle accueillera, elle, un Pharmaceutical Park.

Industrie cannière: baisse des droits de douane pour les petits planteurs

Le gouvernement proposera un plan d’action approprié à l’intention de l’industrie cannière. Afin de soutenir les petits planteurs entre-temps, les droits de douane connaîtront une baisse, passant de 80 % à 50 %.

Global Business

  • Le gouvernement donnera tout son soutien pour assurer l’adéquation de ce secteur avec les cadres internationaux. Il introduit un nouveau régime fiscal harmonisé pour les banques.
  • La Financial Services Commission cessera d’émettre des licences Gobal Business 2
  • Le pays accueillera un centre régional pour le capacity building et combattra les mauvaises pratiques.

 

Fintech

Création d’un cadre régulateur national Sandbox. Le blueprint annoncé dans le Budget précédent a été terminé avec ‘aide de consultants internationaux. Il sera mis en pratique dans les temps, le bureau du Premier ministre s’en assurera.

Lancement d’un National Apprenticeship Programme

Le gouvernement veut promouvoir un esprit entrepreneurial à travers le SLME Employment Scheme à l’intention de quelque 1 000 diplômés. Sous ce plan, le HRDC leur donnera une allocation mensuelle de Rs 14 000 pendant deux ans. L’employeur s’acquittera des frais de transport.

500 jeunes ont été placés en entreprise.

 

Emploi: les jeunes ciblés

Rs 1 milliard à l’intention de quelque 14 000 demandeurs d’emploi afin de mettre fin au chômage des jeunes.

D’ailleurs, environ 3 000 jeunes intégreront un National Skills Technical Programme sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des sports. Ils obtiendront un certificat de compétence, leur permettant d’obtenir un emploi plus facilement.

Mesures pour l’innovation

  • Un Mauritius Artificial Intelligence Council sera créé. Cet institut conseillera le gouvernement sur la marche à suivre en matière d’intelligence artificielle. 
  • Le gouvernement met un place un «steering committee”, afin d’assurer une meilleure cohérence dans la numérisation des services publics et son implémentation. 
  • Base de données : l’Etat soutiendra le CEB qui donnera un tarif spécial à ces opérateurs. 
  • Nouvelles bourses pour 50 étudiants en intelligence artificielle et blockchain. 
  • Support à l’université pour doubler ses inscrits dans ce secteur. 
  • Provision pour former plus de 2 000 étudiants en coding.

Introduction d’un work from home scheme

Un Work from home scheme sera introduction. Les employeurs bénéficieront d’un tax credit de 5 % sur cinq ans. Environ 3 500 femmes sont ciblées afin de les encourager à se joindre au monde du travail.

Les sept piliers de croissance

  1. Focus sur les jeunes et leur futur, au niveau de leurs compétences sur le marché du travail
  2. Développer l’innovation pour créer de nouvelles opportunités, comme le blockchain
  3. Revoir la production orientée vers l’exportation, une nouvelle façon d’exporter
  4. Construire une stratégie et des infrastructures moderne pour arrive au statut de pays à haut revenu
  5. Assurer un développement durable et soutenir l’environnement
  6. Assurer la qualité de la vie : sport, santé, éducation
  7. Maintenir une société inclusive, poursuivre avec le welfare state et soutenir femmes et personnes âgées

 

Pravind Jugnauth: «Le maître mot, lamé dan lamé»

Le ministre des Finances tient à bien poser le contexte du Budget 2018-19. Rappelant que Maurice célèbre cette année le 50e anniversaire de son indépendance. Il y a deux ans, dit-il, «nous sommes entrés dans une nouvelle ère de développement». Ce budget, soutient Pravind Jugnauth, vise à soutenir la croissance économique. Le maître mot : lamé dan lamé.

Le ministre des Finances brosse un tableau de la situation économique. Les indicateurs sont positifs : le GDP, dit-il, devrait être de 4,1 % contre 3,9 % l’année dernière. Le taux de chômage, ajoute-t-il, est en baisse. Et devrait reculer advantage en 2018 à 6,9 %.

Pravind Jugnauth rappelle également que l’investissement privé a augmenté. Le Foreign Direct Investment (FDI), dit-il, est passé de Rs 17,5 milliards à Rs 30,6 milliards. Sans compter que les réserves en devises sont au plus haut.

Pour Pravind Jugnauth, la Negative Income Tax et le salaire minimum ont généré une nouvelle dynamique économique. D’ailleurs, fait-il remarquer, les statistiques pour 2017 démontrent que l’inégalité salariale a diminué.

 

Pravind Jugnauth reçoit la presse avant la présentation de son Budget

 

Suivez le Budget 2018-19 en direct

Il s’agit de son deuxième Grand oral en tant que Premier ministre et le troisième sous le gouvernement MSM-ML. Pravind Jugnauth lèvera le voile sur le Budget 2018-19 dans quelques instants. À quoi faut-il s’attendre ? Suivez notre fil rouge.

Pravind Jugnauth est la star du moment. Le flash des caméras crépite dans l’Hémicycle. C’est d’ailleurs le seul moment où les photographes pourront le prendre en photo.

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Il a conclu son grand oral. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a enfilé son manteau de ministre des Finances, a-t-il pu répondre aux attentes de la population et des acteurs économiques avec le Budget 2018-18 ? Eléments de réponse.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires