Accident mortel de Jhanvi Chummun, 7 ans: ce que révèlent les images CCTV…

Avec le soutien de
En épluchant des images CCTV, la police a conclu que l’accident s’est produit lorsque la mère a heurté un trottoir. L’enfant a été projetée sous les roues d’un camion qui roulait à côté.

En épluchant des images CCTV, la police a conclu que l’accident s’est produit lorsque la mère a heurté un trottoir. L’enfant a été projetée sous les roues d’un camion qui roulait à côté.

Les adieux à Jhanvi Chummun ont été déchirants. Les funérailles de la fillette de 7 ans ont eu lieu hier, jeudi 7 juin, au cimetière de Pailles. Elle est morte sous les roues d’un poids lourd mercredi en fin d’après-midi, à Vénus, après avoir été projetée du scooter de moins de 50 cc de sa mère. 

La police examine les images CCTV afin de comprendre dans quelles circonstances cet accident s’est produit. Prema Chummun, 31 ans, et sa fille roulaient vers Bell-Village pour se rendre à leur domicile à Pailles. Devant la trentenaire, le camion conduit par Satish Jeebun, un Curepipien âgé de 59 ans.

Le poids lourd se dirigeait également en direction de Bell-Village. La circulation à l’heure de pointe avançait au ralenti. Prema Chummun, qui avait fait l’acquisition du scooter il y a moins d’un mois, aurait doublé deux motos, qui se trouvaient devant elle, pour se rabattre sur la gauche. Elle aurait essayé de doubler le poids lourd. Son deux-roues aurait heurté le trottoir, où des travaux de rénovation étaient en cours. 

La trentenaire aurait perdu l’équilibre et aurait été projetée sur le trottoir. Sa fille Jhanvi a, elle, atterri sur l’asphalte. La roue gauche du camion n’a pu éviter la petite, qui est morte sur le coup.  

Décision du DPP

Interrogé, le chauffeur Satish Jeebun a expliqué qu’il n’a rien vu. C’est son aide-chauffeur qui aurait aperçu, dans le rétroviseur gauche, qu’une moto s’était renversée. Il a alerté Satish Jeebun, qui a appliqué les freins. C’est quand il est sorti du camion que le chauffeur s’est rendu compte de la gravité de l’accident. 

Entre-temps, une foule hostile s’était massée. Un véhicule de la police, qui passait dans les parages au moment de l’accident, a alors conduit le chauffeur au poste de police.
 
Satish Jeebun a comparu devant le tribunal de Port-Louis, hier, sous une accusation provisoire d’homicide involontaire. Il a retrouvé la liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 25 000. 

Le dossier sera soumis au bureau du DPP pour décider s’il y a matière à poursuite contre le chauffeur du poids lourd. L’enquête est menée par le sergent Bonomally, du poste de police des Line Barracks.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires