Vagabondage: absolution inconditionnelle pour une aspirante avocate ayant insulté des policiers

Avec le soutien de
C’est le mercredi 18 avril que l’étudiante en droit a malmené policiers et employés de l’aéroport.

  C’est le mercredi 18 avril que l’étudiante en droit a malmené policiers et employés de l’aéroport.  

Elle a plaidé coupable. Et a demandé la clémence de la Cour. Demande qui a été agréée. Accusée de vagabondage, après avoir insulté des policiers et des employés de l’aéroport, une aspirante avocate a bénéficié d’une absolution inconditionnelle.

Les faits remontent à la soirée du mercredi 18 avril. L’aspirante avocate, une habitante de Vacoas âgée de 31 ans, s’est présentée à l’aéroport de Plaisance car elle devait prendre l’avion pour l’étranger.

Or, un officier du bureau du passport l’a informée qu’elle faisait l’objet d’un «report on departure» dans le cadre d’une affaire de violation de l’ICTA. Furieuse et sous l’effet de l’alcool, elle a tenté de s’emparer de l’ordinateur de l’officier et s’est mise à insulter des employés sur place.

Des policiers affectés à l’aéroport l’ont appréhendée. Elle les a malmenés et leur a lancé des injures. L’étudiante en droit a passé une nuit en cellule, avant d’être traduite devant la cour de Grand-Port, le lendemain. Une accusation de vagabondage a été retenue contre elle.

Lors de sa comparution, l’aspirante avocate a présenté ses excuses. Expliquant qu’elle avait agi dans un accès de colère. Elle a demandé au magistrat de faire preuve de clémence afin que cette erreur ne soit pas sur son certificat de caractère car elle aspire à une carrière d’avocate.

C’est ainsi que le magistrat lui a accordé un «absolute discharge». Elle a toutefois dû s’acquitter des frais de justice de Rs 100.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires