Paul Bérenger: «Ce sont les IPP qui boostent les finances du CEB»

Avec le soutien de
Paul Bérenger, entouré des membres de l’état-major du MMM, en conférence de presse le samedi 21 avril 2018.

Paul Bérenger, entouré des membres de l’état-major du MMM, en conférence de presse le samedi 21 avril 2018.

En 2017, le Central Electricity Board (CEB) a enregistré des profits de Rs 150 millions. Des infos qu’a voulu partager le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, ce samedi 21 avril 2018, lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti, au Hennessy Park Hotel, à Ébène. Cependant, il estime que certaines personnes prévoient que l’organisme fera des pertes cette année. Pour Paul Bérenger, le CEB fait face à «enn tournan désizif de so listwar». En effet, il affirme que ce sont les Independent Power Producers (IPP) «ki pé boost finans CEB». Cela grâce à l’électricité que le CEB achète avec eux et revend à la population. 

Selon le leader des mauves, le CEB a demandé au gouvernement d’étendre les accords de vente sur trois à quatre ans avec les IPP des industries sucrières, notamment Beau-Champ, Belle-Vue et Alteo. Il a aussi affirmé qu’un comité restreint comprenant le secteur privé et le gouvernement, de concert avec un comité de négociation, discute activement pour une augmentation du prix de l’électricité pour les consommateurs, afin d’octroyer des subsides à des planteurs de canne. Il estime que cela mérite une réflexion en profondeur, surtout que «cela arrive à un moment où la situation financière du CEB a été complètement bouleversée». 

Autre thème abordé, les Chagos. Si Paul Bérenger a salué la démarche des parlementaires britanniques de changer leur attitude vis-à-vis de Maurice et l’a qualifiée d’un «pas en avant», il se demande si Maurice aurait pu faire mieux lors du récent sommet du Commonwealth. «Eski Moris ti kapav fer plis ?» Selon lui, ce ne sont pas des excuses dont Maurice a besoin mais plutôt que la Grande-Bretagne «rann nou nou Chagos». «Ki sa aport nou ki Anglé prézant eskiz ?» 

La nouvelle loi sur le Human Tissue Removal and Transplantation Bill  était aussi à l’agenda du MMM. Pour le leader des mauves, ce projet de loi soulève des questions fondamentales. «Bizin examinn sa nouvo lalwa-la latet repozé.» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires