Soodesh Callichurn: «The Residence fait un affront aux autorités»

Avec le soutien de

La direction de l’hôtel a décidé de donner sa version des faits «under warning» au ministère du Travail et des relations industrielles. C’est ce qu’a indiqué le ministre Soodesh Callichurn ce mercredi 18 avril lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre Anil Gayan. Son ministère ira de l’avant pour poursuivre l’hôtel The Residence au criminel, a indiqué Soodesh Callichurn.

Selon lui, «la direction de l’hôtel est en train de faire un affront aux autorités mauriciennes» en interdisant toujours le port du «tika» à ses employés. 

Sa réaction fait suite à la réunion qui a eu lieu, hier, mardi 17 avril, sous la présidence du ministre du Tourisme au Paille-en-Queue Court, à Port-Louis, avec le General Manager de l’établissement hôtelier, Jean François Chong.

Le ministre a soutenu qu’il fera tout en son pouvoir pour rendre justice aux employés. Il dit comprendre qu’il y a des règles de travail à suivre dans certains départements dans le secteur de l’hôtellerie, «mais de là à étendre cette décision à tout l’établissement n’est pas normal».

Le ministre Gayan devait, lui, confier que suivant la réunion, Jean-François Chong a adressé une lettre au ministère pour indiquer que l’établissement campe sur sa décision étant donné que le ministère a signifié son intention de les poursuivre en justice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires