La présidente s’en va mais on ne sait pas quand exactement…

Avec le soutien de
Ameenah Gurib-Fakim aura passé un peu moins de trois ans à la présidence de la République. Elle a prêté serment le 5 juin 2015.

Ameenah Gurib-Fakim aura passé un peu moins de trois ans à la présidence de la République. Elle a prêté serment le 5 juin 2015.

La présidente de la République a accepté de démissionner, révèle le Premier ministre, plus d’une semaine après que l’express a levé le voile sur l’affaire Platinum Card. La date de son départ n’a toutefois pas été dévoilé. Ce que l’on sait, c’est qu’Ameenah Gurib-Fakim quittera Le Réduit «peu après les célébrations du 12 mars, mais définitivement avant la rentrée parlementaire».

Pravind Jugnauth: «La présidente démissionnera mais…»

Regardez l’intégralité de la conférence de presse express de Pravind Jugnauth, ce vendredi 9 mars, axée sur l’éventuelle démission d’Ameenah Gurib-Fakim. Sa déclaration a duré moins de quatre minutes. Le Premier ministre a néanmoins refusé de répondre aux nombreuses questions de la presse, choisissant de prendre la poudre d’escampette… 

Démission: la presse internationale évoque le départ de «la seule femme chef d’État d’Afrique»

C’est ce vendredi 9 mars que le Premier ministre a annoncé la démission à venir de la présidente de la République.

L’annonce de sa démission à venir n’a pas tardé à faire le tour du monde. À peine le Premier ministre avait-il révélé que la présidente quittera Le Réduit «peu après les célébrations du 12 mars mais définitivement avant la rentrée parlementaire», que la presse internationale en parlait déjà.

Lire la suite de l'article: Démission: la presse internationale évoque le départ de «la seule femme chef d’État d’Afrique»

Ajay Gunness: «La présidente et le Premier ministre prennent le pays en otage»

Le secrétaire général du MMM souhaite que la présidente s’en aille avant le 12 mars.

Pas question que la présidente de la République soit toujours en poste le 12 mars, à l’occasion des célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance. «Le MMM fera à nouveau une demande pour qu’elle parte avant», déclare le secrétaire général du parti.

Lire la suite de l'article: Ajay Gunness: «La présidente et le Premier ministre prennent le pays en otage» 

La présidente, du Réduit à Quatre-Bornes

La journée a été très longue pour Ameenah Gurib-Fakim.

C’est peu après 17 h 30 qu’Ameenah Gurib-Fakim est rentrée à son domicile, à Quatre-Bornes. Après deux très longues journées, la présidente de la République se retrouve en famille, peu après que le Premier ministre a annoncé officiellement sa démission. Le départ de la chef de l’État interviendra «peu après les célébrations du 12 mars et définitivement avant la rentrée parlementaire».

Aurore Perraud: «La présidente démissionne en conservant tous ses privilèges…»

Selon Aurore Perraud, cela fait un an que le Premier ministre aurait dû demander à la présidente de démissionner.

La réaction du PMSD n’a pas tardé suivant l’annonce officielle de la démission de la présidente de la République, ce vendredi 9 mars, dans le sillage de l’affaire Platinum Card. Aurore Perraud fait remarquer qu’Ameenah Gurib-Fakim quitte Le Réduit «en conservant tous ses privilèges».

Lire la suite de l'article :  Aurore Perraud: «La présidente démissionne en conservant tous ses privilèges…»

Pravind Jugnauth: «La présidente démissionnera définitivement avant la rentrée parlementaire»

Il n’a pas dévoilé la date de la démission de la présidente de la République. Celle-ci interviendra toutefois «peu après les célébrations du 12 mars, mais définitivement avant la rentrée parlementaire». C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, face à la presse, ce vendredi 8 mars.

Lire la suite de l'article: Pravind Jugnauth: «La présidente démissionnera définitivement avant la rentrée parlementaire» 

Destitution de la présidente: le Premier ministre face à la presse

Après la motion de destitution avalisée par le Conseil des ministres, hier, jeudi 8 mars, le Premier ministre se trouve face à la presse, ce vendredi 9 mars.

Garden Party au Réduit: les préparatifs vont bon train malgré la crise au sommet de l’État

Les préparatifs pour la Garden Party au Réduit, dimanche 11 mars, sont en cours.

Ameenah Gurib-Fakim sera-t-elle l’hôte de la Garden Party, au Réduit, dimanche 11 mars ? Aucune indication pour l’heure, même si les cartons d’invitation portent bien son nom. Malgré l’incertitude, les préparatifs vont bon train en ce vendredi 9 mars.

Lire la suite de l'article: Garden Party au Réduit: les préparatifs vont bon train malgré la crise au sommet de l’État

Démission: nouvelle rencontre entre la présidente et le Premier ministre ce matin

Le Premier ministre avait eu une précédente rencontre avec la présidente de la République, hier, jeudi 8 mars.

Ont-ils discuté des modalités de son départ ? Dans la matinée de ce vendredi 9 mars, le Premier ministre a rencontré la présidente de la République à la State House. Le chef du gouvernement devrait d’ailleurs être face à la presse cet après-midi.

Lire la suite de l'article: Démission: nouvelle rencontre entre la présidente et le Premier ministre ce matin

Aucun rendez-vous avec la Speaker

À ce stade, la présidente de la République n’a pas pris rendez-vous avec la Speaker de l’Assemblée nationale. Maya Hanoomanjee ne sera, en effet, pas à son bureau avant la mi-journée. Ultime sursaut pour Ameenah Gurib-Fakim ?

Ameenah Gurib-Fakim fait faux bond au collège St-Andrew’s

La présidente de la République ne se rendra pas au collège St-Andrew’s, ce vendredi 9 mars. Il était prévu qu’elle lise le message du Premier ministre pour la fête de l’Indépendance. Sauf que devant la tournure des événements, Ameenah Gurib-Fakim a fait comprendre à son entourage qu’elle n’était pas disposée à le faire. Le collège risque, du coup, de se retrouver sans invité d’honneur.

La présidente vient de quitter son domicile

La présidente a quitté sa maison, à Quatre-Bornes, vers 8 h 05.

Elle a quitté son domicile, à Quatre-Bornes, très tôt ce vendredi 9 mars. Avant de rentrer vers 7 h 40. Et à 8 h 05, la présidente de la République, accompagnée de son escorte, a cette fois pris la direction de l’autoroute...

Démission: longue nuit de réflexion pour Ameenah Gurib Fakim

Depuis l’éclatement de l’affaire Platinum, la présidente croule sous un feu roulant de critiques.

Face au ministre mentor qui l’a rencontrée peu après le conseil des ministres, Ameenah Gurib Fakim a campé sur sa position. Elle ne démissionnera pas. Cependant, de plus en plus, les informations se font persistantes : ce soir, jeudi 8 mars, elle s’apprête à démissionner. Qu’en est-il au juste ?

Tout ce que l’on sait pour l’heure, c’est qu’Ameenah Gurib Fakim a également eu une rencontre avec Pravind Jugnauth. Peu avant 23 heures ce soir, la page Facebook de la présidence affichait ce post : «Her excellency wishes to clarify that she had made no such comments to DefiMedia journalists. This statement is absolutely false as she never spoke to any of them.»

Peut-on en déduire qu’elle s’est ravisée ? Rien n’est moins sûr pour l’heure. Mais, des recoupements d’information indiquent qu’elle allait réfléchir longuement pendant la nuit avant de prendre une décision finale. 

En attendant, la réplique du côté du Défi Media Group n’a pas tardé : «Voici le message qu’AGF avait envoyé à un journalist du Defi Media Group cet après-midi. Peut-elle le nier ? ‘I am Not resigning !! Let them set up a tribunal and then we will see if I am guilty…»

Départ: Ameenah Gurib-Fakim laissera la place au septième président de la République

Le Conseil a pris la décision de destituer la présidente Ameenah Gurib-Fakim lors d’une réunion spéciale ce jeudi 8 mars.

En 26 ans, la République de Maurice a connu six présidents et quatre vice-présidents. À son départ imminent de la présidence, Ameenah Gurib-Fakim laissera la place à Barlen Vyapoory, vice-président, qui assurera l’intérim en attendant la nomination d’un nouveau président.

C’est sir Veerasamy Ringadoo qui a été le premier président de la République, en poste du 12 mars 1992 au 30 juin de la même année. Avant d’être remplacé par Cassam Uteem. A ce dernier succède Karl Offmann. C’est sir Anerood Jugnauth qui devient ensuite le président de la République, avant de céder la place à Kailash Purryag. Qui, à son tour, démissionnera pour laisser la place à Ameenah Gurib-Fakim. 

À noter que sir Anerood Jugnauth et Cassam Uteem ont eu chacun deux mandats. Cassam Uteem a démissionné le 15 février 2002, n’étant pas d’accord avec un projet de loi, laPrevention of Terrorism Act. Sir Anerood Jugnauth, élu président le 7 octobre 2003, a, lui, préféré démissionner de son poste en 2012 pour se lancer dans la politique active.

Destitution: Ameenah Gurib-Fakim gardera-t-elle ses privilèges de présidente?

Le Conseil des ministres a pris la décision de destituer Ameenah Gurib-Fakim de la présidence lors d’une réunion spéciale ce 8 mars.

Ameenah Gurib-Fakim n’a plus le choix. Si elle ne démissionne pas de son propre gré, la machinerie gouvernementale, elle, est déjà en marche afin qu’elle soit destituée de la présidence. Ce, dans le sillage de l’affaire Platinum Card. C’est ce qu’a décidé le Conseil des ministres ce jeudi 8 mars lors d’une réunion spéciale.   

Dans l’article (2) de la Presidents’ Emoluments and Pension (Amendment) Act, il est précisé qu’un «retiring President means a person who ceases to hold office as President by his term of Office or by his resignation». La Constitution ne fait toutefois aucune mention des conséquences qu’entraîne la destitution d’un président. A-t-il toujours droit à ses nombreux avantages ?

Milan Meetarbhan, constitutionnaliste, nous donne son avis. «Si un président démissionne ou est destitué, il garde les mêmes avantages. Car ni la loi ni la Constitution ne prévoient cette éventualité», explique-t-il. Mais Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel, est d’un autre point de vue. «Si un président est destitué, il n’a pas droit à ses pensions car une destitution n’intervient qu’après une faute grave, un acte anticonstitutionnel ou criminel», dit-il. Il précise toutefois qu’en cas de démission, le président conserve tous ses privilèges, comme convenu par la loi.

La présidente a droit actuellement à des salaires annuels de Rs 3, 552 millions et d’une duty allowance de Rs 853 000 par an. Ce qui fait qu’elle touche Rs 367 000 par mois. 

Révision de la loi

Les légistes sont cependant sur la même longueur d’onde lorsqu’il s’agit de revoir cette clause de la loi. Me Yousuf Mohamed estime que les lois doivent évoluer avec la société et à la lumière des événements. Pour lui, il est impératif que le Premier ministre présente une motion pour amender la Constitution le plus vite possible afin de revoir les privilèges et pour que la présidente actuelle parte.

Mais cette dernière a le droit de refuser d’apposer sa signature sur ces amendements. Tous les privilèges et immunités accordés aux présidents dans la Constitution doivent recevoir l’aval du président en poste. «Si elle refuse à deux reprises, le Premier ministre peut proposer une motion pour la faire partir. C’est prévu par la loi aussi», explique Yousuf Mohamed.

Milan Meetarbhan dit qu’il faut définir l’élection et le rôle d’un président qui, aujourd’hui, n’est autre qu’un nominé du Premier ministre. Et personne ne peut toucher à ce poste si l’occupant résiste à la volonté de l’exécutif. De plus, les privilèges doivent être revus. Ailleurs, cela se fait par suffrage indirect. «Mais comme le Parlement de Maurice ne compte qu’une seule Chambre, ce n’est pas possible», avance-t-il.

«Il y a aussi le suffrage universel. Et si cela est établi, il faudra aussi voir quels pouvoirs supplémentaires accorder au président», souligne le constitutionaliste. Et de faire ressortir qu’il est faux de croire qu’un président n’a pas de pouvoir. «Jusqu’à présent, le président n’est pas allé contre le pouvoir exécutif par tradition, mais il peut le faire s’il le veut, comme cela a été le cas en 2005, sur la nomination des service commissions», rappelle Milan Meetarbhan.

Les autres avantages

Selon la Constitution et la Presidents’ Emoluments and Pension (Amendment) Act, il s’avère qu’un ancien président ou vice-président a droit à une pension non imposable d’un montant de deux tiers de son salaire, à un bureau, à un secrétariat et à une voiture, avec chauffeur à vie. Le tout aux frais des contribuables. Cette loi prévoit aussi des avantages pour la conjointe ou le conjoint du/de la président(e). En cas de décès, pendant ou après son mandat, la personne qui partage sa vie aura droit à sa pension complète pendant une année et la moitié de la somme pour le restant de sa vie.

Le gouvernement choisit de destituer la présidente

Une motion pour la destitution de la présidente sera à l’agenda du Parlement, la semaine prochaine.

La machinerie gouvernementale est en marche pour destituer la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Les membres du cabinet sont tombés d’accord qu’elle devra quitter son poste. Cette décision a été prise dans l’après-midi de ce jeudi 8 mars pendant la réunion du Conseil des ministres. 

Contrairement aux rumeurs qui circulaient depuis ce jeudi matin, le Parlement ne sera pas appelé ce vendredi 9 mars, mais plutôt la semaine prochaine. À l’agenda, une motion pour faire partir la présidente. Le gouvernement attendra la fin de festivités marquant le 50e anniversaire de l’Indépendance.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires