Académie par Air Mauritius: la formation des pilotes coûtera au moins Rs 2 M

Avec le soutien de
Ce projet est chapeauté par le capitaine Alain Leung.

Ce projet est chapeauté par le capitaine Alain Leung.

C’est en juin de cette année que l’académie de formation pour les pilotes d’Air Mauritius (MK) devrait voir le jour. Le projet est chapeauté par le capitaine Alain Leung. Sollicité par l’express, le Chief Executive Officer (CEO) de la compagnie d’aviation nationale, Somas Appavou, avance qu’il y a une grosse demande pour ce métier. D’où la volonté de lancer une école de formation. Les premières indications démontrent qu’il faudrait compter avec un budget de Rs 2 millions à Rs 3 millions.

«Dans le monde, il y a une grande demande en ce qui concerne la formation dans ce domaine. Et il y a énormément de potentiel à Maurice. C’est un métier mal connu. Nous avons voulu changer tout ça», fait ressortir le CEO de MK. Il nous revient qu’une moyenne de 12 pilotes quitte la compagnie d’aviation chaque année. Et celle-ci en recrute une trentaine sur la même période.

Somas Appavou souligne que plusieurs pilotes sont formés à Maurice, mais tous ne sont pas sélectionnés pour travailler à MK. «Les pilotes sont aussi sélectionnés selon leurs aptitudes, à l’instar des aptitudes psychomotrices. Avant de se lancer dans une formation, il est mieux de passer par les tests d’aptitude», souligne-til. «D’ajouter que Maurice peut devenir un centre de formation pour la région. «Les pilotes pourront travailler ici et ailleurs.»

La formation pour obtenir une licence (frozen ATPL) proposée par l’académie se fera en deux phases: la partie théorique devrait durer quatre mois et la partie pratique s’étalera, elle, sur un an. MK étudie d’ailleurs plusieurs possibilités de partenariats pour mener à bien ce projet. À l’instar d’une collaboration avec l’École nationale de l’aviation civile, Airbus Industrie ou encore l’Oxford Aviation Academy.

Pour être sélectionnés, il faudrait que les candidats détiennent des qualifications académiques avec des matières scientifiques qui équivalent au Higher School Certificate ou au Baccalauréat. Il faudrait également qu’ils jouissent d’une bonne santé physique, entre autres. Car les candidats devront faire des tests médicaux poussés.

Une formation pour des particuliers voulant devenir pilotes (Private Pilot Licence) pourrait également être offerte par l’académie.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires