Sainte-Croix: un des propriétaires du restaurant Central accusé de meurtre

Avec le soutien de
Leung Laeng Sen Leung To Chun, plus connu comme Marlène, un des propriétaires du restaurant Central de Sainte-Croix, en cour, ce vendredi 12 janvier.

Leung Laeng Sen Leung To Chun, plus connu comme Marlène, un des propriétaires du restaurant Central de Sainte-Croix, en cour, ce vendredi 12 janvier.

Il a été présenté en cour tel que la police l’a embarqué. En short, sans même un t-shirt, un blouson fermé sur son torse nu. Blessé. La main bandée.

Leung Laeng Sen Leung To Chun, plus connu comme Marlène, un des propriétaires du restaurant Central de Sainte-Croix, était en cour de district de Port-Louis ce vendredi 12 janvier après-midi.

Une charge provisoire de meurtre a été logée contre l'homme de 68 ans. La police a indiqué que le suspect n°1, son frère, Leung Fook Sen To Chin, aussi connu comme Baba, 65 ans, est admis à l'hôpital. Ils ne portent pas le même nom à la suite d’une erreur administrative.

La police a demandé à ce que Leung Laeng Sen Leung To Chun soit examiné par un médecin de la police.

Les forces de l’ordre ont objecté à sa remise en liberté car il pourrait interférer avec des témoins, manipuler des preuves et pour sa propre sécurité. Sa prochaine comparution devant la cour de district est prévue pour le 19 janvier.

Quant à son frère, il a été blessé dans l’altercation qu’il y a eu lors du cambriolage du restaurant, ce vendredi vers 5 heures du matin. A la suite de cet incident, Patrick Gaetan Souavé a été tué. Il est décédé à l’hôpital.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires