Menaces de mort: Xavier-Luc Duval envisage de retirer sa plainte, avance Kodabaccus

Avec le soutien de
La position de Xavier-Luc Duval attendue dans l’affaire Soodhun.

La position de Xavier-Luc Duval attendue dans l’affaire Soodhun.

«Xavier-Luc Duval a évoqué le fait qu’il ne veut pas que cela soit perçu comme étant une affaire personnelle, car beaucoup de personnes estiment qu’il a un agenda contre Showkutally Soodhun. Mais en temps et lieu il prendra une décision.» Mahmad Kodabaccus, du PMSD, affirme ainsi que son leader a fait état de son intention de ne pas aller de l’avant avec l’affaire Soodhun, au niveau de son entourage.

Xavier-Luc Duval songerait à ne pas poursuivre Showkutally Soodhun bien que le leader du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) n’ait, pour l’heure, fait aucune déclaration publique en ce sens. Autre sujet intrigant chez les bleus : la démarche du député Salim Abbas Mamode de prendre un congé politique.

Si la décision de Xavier-Luc Duval concernant l’ex-vice Premier ministre se précise, cela renforcerait les rumeurs que le PMSD, du moins certains bleus, veut réintégrer le gouvernement.

Nous avons essayé de contacter le leader du PMSD à maintes reprises. Il n’a toutefois pas répondu à nos sollicitations.

Congé politique

Au sujet du congé politique de Salim Abbas Mamode, Mahmad Kodabaccus soutient que le parti n’a reçu aucune lettre de la part du député bleu, et que, comme beaucoup au sein du parti, il a appris cette nouvelle à travers la presse. «Oui, je sais qu’un membre très proche de sa famille est souffrant mais je ne comprends pas trop pourquoi il a pris ce congé politique.» C’est le même sentiment exprimé par Dan Baboo, face à ce retrait du front bencher du PMSD.

Mahmad Kodabaccus a néanmoins affirmé que cette question sera soulevée lors de la prochaine rencontre du bureau politique du PMSD. «Je ne sais pas quand aura lieu cette rencontre. Tout dépendra du leader.» Salim Abbas Mamode était injoignable hier, lundi 8 janvier.

Publicité
Publicité

«Si mo bodyguard donn mwa so révolver, mo ti pou touy Xavier Duval dan Parlman.» Une phrase qui résonne toujours. Reste que jusqu’à présent, aucune sanction n’a été prise contre Showkutally Soodhun suivant ses propos contre le leader de l’opposition. Le vice-Premier ministre a certes été entendu par la police le lundi 31 juillet. Le dossier sera envoyé au Directeur des poursuites publiques après enquête. Retour sur le fil des événements…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires