Agrandissement de l’aérogare de Plaine-Corail: des Bangladais préférés à des Rodriguais

Avec le soutien de
La vingtaine de travailleurs de Rodriguais présents à Plaine-Corail, ce lundi 8 janvier.

La vingtaine de travailleurs de Rodriguais présents à Plaine-Corail, ce lundi 8 janvier.

Ils ont eu la mauvaise surprise de voir le portail donnant accès au site de l’aérogare de Plaine-Corail fermé, ce lundi 8 janvier. Une vingtaine de travailleurs rodriguais de la compagnie Tayelamay Group – compagnie qui a décroché le contrat pour l’agrandissement de l’aérogare – sont sous le choc. Tayelamay Group a préféré avoir recours à des travailleurs bangladais.

Le portail qui donne accès au site est cadenassé. Et à la place des travailleurs rodriguais, la compagnie a recruté des Bangladais, 27 au total, qui étaient déjà à pied d’œuvre tôt de lundi. Le contrat de ces travailleurs rodriguais, qui étaient employés sur un month to month basis, avait pris fin en décembre dernier.

«Kan nou ti fini travay désam, ti dir nou ki travay répran le 8 zanvié. Ler nou vini sakoutla nou trouv étranzé pé travay dan nou plas. Ban pli gro travay, pou fouy later tousala, sé nou kinn fer. Aster ler travay vinn fasil met nou dan kwoin pran étranzé. Li pa korek sirtou ki dan Rodrig travay pa fasil  pou gagné», a déclaré l’un de ceux présents à Plaine-Corail.

Pour sa part, un représentant de la compagnie, qui est arrivé dans l’île ce matin, soutient qu’aucun Rodriguais n’a été mis à la porte. Ceux qui estiment que leurs droits ont été lésés sont allés au bureau du travail afin de porter leurs doléances.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires