Surpris en pleins ébats: qui a autorisé Saven Seerungen à partir après son arrestation ?

Avec le soutien de
Saven Seerungen a été surpris à proximité du jardin Balfour en pleins ébats avec une prostituée.

Saven Seerungen a été surpris à proximité du jardin Balfour en pleins ébats avec une prostituée.

Recherchée depuis mardi, une Rose-Hillienne âgée de 21 ans s’est constituée prisonnière hier, jeudi 28 décembre. Elle avait été surprise en pleins ébats avec Saven Seerungen, fils du Deputy Commisioner of Police, à proximité du jardin Balfour, à Beau-Bassin, dans la BMW de son père aux petites heures du matin, lundi.

Lors de son interrogatoire au poste de police de Beau-Bassin, la jeune femme a avoué son délit. Elle a expliqué que Saven Seerungen a sollicité des faveurs sexuelles de sa part contre un paiement de Rs 1 000.

Elle a comparu devant la justice et une accusation provisoire de soliciting male for immoral purpose a été retenue contre elle. Elle a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 3 000.

Quatre policiers qui étaient de service le soir de l’incident ont été appelés à donner leur version des faits au quartier général de la Western Division, à Rose-Hill. Le but est de savoir si toutes les procédures ont été respectées.

Un détail fait déjà polémique. L’entrée inscrite dans le Diary Book de la police indique seulement que le contrevenant a été autorisé à partir sans mentionner sur l’ordre de qui.

Selon une source aux Casernes centrales, l’enquête se déroule en toute indépendance et transparence. Le chef inspecteur du poste de police de Beau-Bassin, un proche de la famille Seerungen, a été transféré pour éviter toute perception d’ingérence.

Ce n’est pas la première fois que Saven Seerungen, 34 ans, fait parler de lui. Il a été impliqué dans une affaire de mœurs l’an dernier.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires