Politique: «L’année 2018 sera celle de Pravind Jugnauth»…

Avec le soutien de
Selon un membre du MSM, le Premier ministre consolidera son leadership en 2018.

Selon un membre du MSM, le Premier ministre consolidera son leadership en 2018.

Présence accrue sur le terrain, participation au One Planet Summit, rencontre avec le président français… À en croire un membre influent du Mouvement socialiste militant (MSM), le Premier ministre (PM) ne compte pas abandonner son bâton de pèlerin de sitôt. «L’année 2018 sera celle de Pravind Jugnauth. Il consolidera son leadership à la tête du pays et démontrera qu’il est un grand dirigeant.»

En effet, Pravind Jugnauth a quitté le pays, dimanche, pour participer au One Planet Summit sur le climat, qui se tiendra le 12 décembre, en France. D’ailleurs, il est l’un des chefs de gouvernement à s’être vu offrir une invitation personnelle du président français. Une rencontre est prévue avant le sommet entre ce dernier et le Premier ministre mauricien, lors de laquelle la coopération France-Maurice sera abordée.

Malgré un agenda chargé, mardi dernier, à l’Assemblée nationale, le PM a inauguré la nouvelle Arab Town et a participé à une réception à l’occasion du 84e anniversaire de Sa Majesté l’Empereur du Japon. Avant de quitter le pays, il a même participé à l’inauguration d’un complexe sportif à l’Agrément, St-Pierre, où il a longuement parlé des réalisations de son gouvernement pour améliorer la qualité de vie des Mauriciens. Sa présence accrue sur le terrain ne passe donc pas inaperçue.

«Vers la victoire»

 «En marche vers la victoire.» Tel sera, selon ce membre influent du MSM, le slogan du gouvernement à partir de 2018. Cela, dans l’optique d’une victoire aux prochaines élections générales, qui se tiendraient, toujours selon notre source, après l’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien, en juillet 2019. Raison pour laquelle le PM est en train «de refaire l’image du gouvernement».

Après avoir introduit la Negative Income Tax, trouvé une solution au probléme des femmes cleaners, accordé une compensation salariale jugée décente par la majorité des employés, voilà que le gouvernement décide de porter le salaire minimum à Rs 8 140.

Que se cache-t-il derrière ces gestes «généreux» de Pravind Jugnauth ? Des élections générales dans un court délai ? À cela, notre source précise qu’il ne faut pas s’attendre à des élections générales anticipées. Cependant, Pravind Jugnauth devrait commencer à préparer sa liste de candidats et viendra avec d’autres bonnes mesures en faveur des travailleurs et la population dans son ensemble.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires