Pravind Jugnauth sur l’affaire Betamax: «Nou ti pou a zénou a mor»

Avec le soutien de

Ce que la compagnie Betamax a fait est un «acte criminel». Le Premier ministre n’en démord pas. Le but, selon lui, était d’asphyxier le pays. Pravind Jugnauth a, dans la foulée, dénoncé l’opposition «ki pé aplodi Betamax. Sa apel sa patriot?». Le Premier ministre intervenait, ce dimanche 10 décembre, lors de l’inauguration d’un centre de loisirs à l’Agrément.
 

Rs 5 milliards. C’est la somme que devra débourser l’Etat mauricien pour payer Veekram Bhunjun. Retour sur toute cette affaire qui a débuté en janvier 2015 avec la résiliation du contrat de Betamax par le gouvernement Lepep.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires