Crise au MSM : une promesse de retour au front bench calme Soodhun

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun voulait démissionner comme député, mais s’est ravisé.

Showkutally Soodhun voulait démissionner comme député, mais s’est ravisé.

Ce n’est pas la joie pour Showkutally Soodhun depuis que Pravind Jugnauth a offert le poste du no4 du gouvernement à Fazila Jeewa-Daureeawoo. Du moins, c’est l’impression que l’ancien ministre du Logement et des terres a donnée à son entourage.

Il a d’ailleurs évoqué une possible démission en tant que député et a annoncé une réunion qui devait être axée sur son avenir politique. Mais il s’est ravisé. Qu’est-ce qui a pu le faire revenir à de meilleurs sentiments ?

Selon nos informations, le chef du gouvernement a eu une conversation avec son ex-no4 avant le Conseil des ministres, vendredi 17 novembre. Pravind Jugnauth, dit-on, lui a donné la garantie qu’il allait regagner son poste au front bench avant la fin de leur mandat, quand toute l’affaire sera réglée.

Cette promesse aurait calmé les ardeurs de Showkutally Soodhun, alors que ses sympathisants voulaient qu’il affronte ceux qui ne l’ont pas soutenu au sein du MSM.

Nous avons contacté le député, mais c’est son fils qui a répondu au télé- phone, nous déclarant que l’ancien ministre allait nous rappeler. En vain.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires