Remaniement ministériel: des députés du MSM pourraient virer au rouge

Avec le soutien de
Le remaniement ministériel n’a pas fait que des heureux au sein du MSM.

Le remaniement ministériel n’a pas fait que des heureux au sein du MSM.

Y aurait-il une crise au sein du Mouvement socialiste militant (MSM) ? Ce qui est sûr, c’est que le récent remaniement ministériel a fait pas mal de mécontents, dont le Parliamentary Private Secretary Raj Rampertab.

Le parti soleil, apprend-on, pourrait faire face à d’autres crises au cours des semaines à venir. Quelques députés auraient, semble-t-il, pris contact avec la direction du Parti travailliste, mercredi 15 novembre.

Toutefois, du côté des Rouges, il n’est pas question de divulguer quoi que ce soit. Pas question, en effet, de saborder toute éventuelle démission.

Qui sont ces députés qui pourraient claquer la porte ? La plupart d’entre eux n’ont pas répondu à leur téléphone lorsque nous les avons appelés, jeudi 16 novembre. Si ce n’est Zouberr Joomaye qui s’était vu offrir un poste de PPS après la démission de Kalyan Tarolah, empêtré dans un scandale de sextos. Il l’avait cependant refusé. Son ambition, dit-on, était de devenir ministre. Est-il déçu ? «Je n’ai pas  d’états d’âme», a simplement répondu Zouberr Joomaye.

De son côté, le PPS Raj Rampertab avait menacé de démissionner, jeudi 16 novembre. Il s’est toutefois calmé après une réunion avec le Premier ministre. Il a fait comprendre à Pravind Jugnauth qu’il espérait récupérer le ministère de l’Environnement, laissé vacant par Raj Dayal depuis 2016. «Je n’ai pas fait de chantage, c’est juste que j’étais disposé à occuper ce poste en attendant que l’affaire de Raj Dayal prenne n», a-t-il confié à l’express.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires