Marché de Noël solidaire 2017: acheter sa déco de fêtes et soutenir des causes sociales

Avec le soutien de

Et de six pour le Marché de Noël Solidaire d’ACTogether.mu, qui revient cette année en mode itinérant, car il se tiendra dans deux lieux : le jeudi 30 novembre de 10 à 17 heures au Caudan Waterfront et le vendredi 8 décembre de 10 à 22 heures au Phoenix Mall ! Neuf ONG y participent. Voici des questions essentielles autour de l’événement.

Qu’est-ce que ce marché a de particulier ?

Il est un marché solidaire plutôt que commercial. Il appelle à soutenir les ONG financièrement en y achetant de la décoration de Noël. Tous les bénéfices reviennent directement aux ONG. C’est une façon de rendre hommage au travail fait par des personnes en pleine reconstruction sociale – enfants autistes, élèves en difficulté scolaire et sociale, personnes atteintes de troubles psychiatriques ou femmes en situation de vie difficile. Et les produits sont tous faits-main, pour beaucoup avec des produits de récupération et tournent autour d’un thème commun - la décoration de Noël.

En quoi soutenir le marché, c’est soutenir les bénéficiaires d’ONG dans le travail qu’ils ont entrepris ?

La plupart des bénéficiaires des ONG ayant travaillé sur les produits du Marché de Noël Solidaire ACTogether.mu le font dans le cadre d’ateliers thérapeutiques déjà en place depuis longtemps. En lançant cette démarche en 2011, la Fondation CIEL Nouveau Regard et la plateforme ACTogether.mu savaient déjà que préserver la bonne marche de ces ateliers serait parmi les choses les plus importantes à considérer.

Au sein de ces ateliers, tout doucement, des frustrations se libèrent, des noeuds se délient, la confiance en soi se reconstruit, des espoirs d’avenir se dessinent… Et au coeur de tout ceci : des êtres humains pris en charge par des ONG bienfaitrices, qui tentent de se faire ou se refaire une place dans la société ! Le Marché est une aventure humaine avant tout !

Chaque organisation a sa manière de faire participer ses bénéficiaires. Pour certaines ONG comme l’Atelier de Formation Joie de Vivre, les ateliers de production du Marché de Noël Solidaire ont été intégrés au programme d’activités habituelles. Pour d’autres, comme OpenMind, les bénéficiaires participent aussi au placement visuel des produits sur les tables. «L’idée est qu’ils soient pleinement conscients de leur travail et qu’ils se sentent valorisés», explique Anila Servansingh, Arts and Craft Coordinator. L’Eastern Welfare Association for the Disabled forme aussi ses bénéficiaires en situation de handicap physique et mental à la vente afin de maximiser leur degré d’autonomie.

De manière générale, le moment de la vente (incluant la mise en place des produits) est pour les participants, un moment important d’auto-valorisation, et l’aboutissement concret d’un travail de longue haleine dans lequel ils se sont beaucoup investis.

Quelles sont les matières utilisées ?

Du rotin, du jute, du bois, des boutons, de l’argile, des perles, du papier, de la cire, du textile ou des objets de tous les jours, qui, au lieu d’être jetés, ont la chance d’une seconde vie après un travail commun de réflexion et une certaine recherche sur les possibilités créatives. Les participants d’ONG travaillant sur les produits sont bien encadrés, d’abord par leurs responsables d’ateliers, ensuite et par extension, par les coachs artistiques. Certains sont embarqués dans l’aventure pratiquement depuis les débuts du Marché de Noël Solidaire et d’autres ont rejoint l’équipe en cours de toute. L’objectif du Marché est aussi d’amener les ONG à travailler ensemble sur des projets communs, ce qui rejoint aussi les objectifs de la plateforme ACTogether.mu.

Quel est le rôle des coachs dans le projet ?

Dès les toutes premières éditions du Marché, la Fondation CIEL Nouveau Regard a embarqué dans l’aventure des coachs artistiques, qu’elle finance désormais tous les ans pour assurer un suivi du travail effectué, car il était important que la qualité suive au niveau des produits présentés !

Les ONG bénéficient de conseils sur les matières à utiliser, les tendances du moment, les choses à éviter ou les prix à afficher pour que ceux-ci soient compétitifs et leur permettent de tirer une marge de profit raisonnable.

Les coachs (Angélique d’Hotman et Sèverine Goupille cette année) ont, entre autres rôles, celui de bien discerner le potentiel de création le plus fort chez chaque ONG et de maximiser ce potentiel, en tenant compte des réalités des ateliers thérapeutiques et des bénéficiaires. Le suivi par les coachs débute dès le mois d’avril et s’échelonne donc sur plusieurs mois. Les conseils des coachs servent aussi aux ONG sur le long terme. Plusieurs d’entre elles, à l’instar de Baz’Art Kreasion ou LocalHands poursuivent les productions au-delà du Marché de Noël Solidaire ACTogether.mu en travaillant d’autres produits que ceux liés à la décoration de Noël qu’elles placent sous différentes enseignes adeptes de créations artisanales. (Voir en hors-texte les contacts des différentes organisations pour d’éventuelles commandes).




















 

Une diversité de produits

Le Marché de Noël Solidaire de 2016 a permis de recueillir près de Rs 200 000.

Certaines organisations non gouvernementales (ONG) ont travaillé cette fois sur des produits miniaturisés assez étonnants ! Le côté pointilleux de ce travail fait-main est intéressant et les objets qui en ressortent sont beaux et originaux. La démarcation entre les produits présentés par chacun est encore plus claire cette année, chaque ONG ayant travaillé sur un produit/du matériel spécifique.

LocalHands a favorisé davantage le bois que le textile, challenge intéressant car les produits textile de cette organisation étaient très appréciés lors des éditions précédentes du Marché ! La Fondation pour l’Enfance Terre de Paix a réuni les mamans des enfants qu’elle suit dans les ateliers de création et a concentré son travail sur les perles. L’association Friends in Hope a rejoint les huit autres et a travaillé sur une série de cartes de voeux en papier. Friends in Hope connaît déjà les rouages du Marché de Noël Solidaire d’ACTogether pour y avoir participé dès les premières éditions.



Les détails techniques :

Dates et lieux | Jeudi 30 novembre de 10 à 17 heures au Caudan Waterfront & vendredi 8 décembre de 10 à 22 heures au Phoenix Mall ONG participantes | Autisme Maurice - Baz’Art Kreasion - OpenMind - Atelier de formation Joie de Vivre - Fondation pour l’Enfance Terre de Paix - Le Pont du Tamarinier – Eastern Welfare Association for the Disabled (EWAD) - Friends in Hope – LocalHands

Le Marché de Noël Solidaire est organisé depuis 2011 par ACTogether.mu et la Fondation CIEL Nouveau Regard qui gère et finance la plateforme ACTogether.mu.

Le thème reste celui de la décoration de Noël, et est la ligne directrice des produits présentés par toutes les ONG

Le groupe ABAIM assurera l’animation du Marché de Noël Solidaire au Phoenix Mall en proposant son répertoire de chants de Noël.

Contacts utiles :

OpenMind, ONG basée à Verdun et travaillant avec des personnes atteintes de troubles psychologiques:

433-0361

Atelier de Formation Joie de Vivre, centre à Chemin Grenier qui opère sous le réseau Adolescent Non-Formal Education Network, et propose une méthode d’éducation non-formelle à des jeunes vulnérables du Sud, qui sont exclus du circuit éducatif classique : 622-8819

Fondation pour l’Enfance Terre de Paix, ONG basée à Albion, qui vient en aide aux enfants en situation de vulnérabilité dans le contexte familial et communautaire : 238-4196

Baz’Art Kreasion, organisation basée à St Pierre et opérant sous la ENL Foundation. Elle aide des femmes de la région à faire l’acquisition de techniques artisanales et de compétences en leadership : 432-0239

LocalHands, organisation basée à Curepipe et opérant sous la Fondation Espoir et Développement de Beachcomber, forme des femmes à la production d’articles artisanaux, dont la vente se destine principalement à un marché touristique : 601-3345

Le Pont du Tamarinier, située à Rivière Noire, soutient des projets de développement communautaire à travers le relogement de familles vulnérables de Rivière Noire et leur accompagnement au quotidien : 483-8048

EWAD, basée à Beau Champ, prône une éducation adaptée aux enfants en situation de handicap et propose une formation aux jeunes adultes également en situation de handicap, notamment au sein de l’atelier d’artisanat : 417-5107

Autisme Maurice, ONG basée à Quatre-Bornes, visant à améliorer la qualité de vie des enfants autistes et de leurs familles et à proposer une solution éducative aux enfants autistes : 428 0158

Friends in Hope, ONG basée à Beau-Bassin et proposant de l’aide et du soutien aux personnes atteintes de troubles psychiatriques et à leurs familles : 454 0849

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires