Rs 4 M pour un passeport mauricien: l’ICAC arrête un escroc

Avec le soutien de
L’enquête de l’ICAC a démontré que Rajpal Seeboo n’a finalement encaissé que Rs 2M de chacun des deux hommes.

L’enquête de l’ICAC a démontré que Rajpal Seeboo n’a finalement encaissé que Rs 2M de chacun des deux hommes.

L’Independent Commission against Corruption (ICAC) a procédé à l’arrestation de Rajpal Seeboo, un agent immobilier résidant à Curepipe. La Commission lui reproche d’avoir, en 2013, fait croire à un Sud-Africain et à un Portugais qu’il était un fonctionnaire.

Et que, de ce fait, il pouvait leur procurer la citoyenneté mauricienne. Pour ce faire, il aurait réclamé Rs 4 M à chacun d'entre eux.

L’enquête de l’ICAC a démontré qu’il n’a finalement encaissé que Rs 2 M de chacun des deux hommes. Rajpal Seeboo aurait tout dépensé en achats, séjours à l’hôtel, entre autres, en quelques années. Au cours de l’enquête, l’ICAC a auditionné d’autres étrangers qui se sont fait arnaquer par Rajpal Seeboo.

Cependant, ces derniers n’ont pas voulu aller de l’avant avec leurs témoignages. Le montant escroqué de ces victimes s’élève à Rs 3 M.

Le suspect a comparu devant la justice aujourd’hui, vendredi 10 novembre. Il répond d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent sous l’article 3(1)b de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act. Il a été libéré sous caution. La police enquête, elle, sur tout le volet escroquerie de l’affaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires