Incitation à la haine raciale: Soodhun répond à Bérenger et à Duval

Avec le soutien de
C’est lors d’une rencontre avec les habitants de Quatre-Bornes que le ministre Soodhun a tenu des propos à fort relent communal.

C’est lors d’une rencontre avec les habitants de Quatre-Bornes que le ministre Soodhun a tenu des propos à fort relent communal.

«Non, je ne suis pas un raciste», martèle le ministre Showkutally Soodhun sur les ondes de Radio Plus. Le nº4 du gouvernement réagissait à la suite de la circulation d’une vidéo dans laquelle on le voit tenir des propos pouvant inciter à la haine raciale.

Le vice-Premier ministre n’a pas manqué de lancer des piques au leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval et à Paul Bérenger, leader du MMM. «Al gété ki zot inn dir dans le passé avan ki zot vinn akiz mwa de raciste», a lancé haut et fort le ministre Soodhun.

Par ailleurs, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé une enquête policière afin de faire la lumière sur cette affaire. Il a avancé qu’une décision sera prise ce samedi 11 novembre.

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires