[Vidéo] Dérapage de Soodhun: «Cette affaire est un grand cinéma», dit Ivan Collendavelloo

Avec le soutien de

«Il y a de l’électricité dans l’air et il faut faire usage de l’énergie solaire qui est de l’électricité calme et verte.» Telle était la déclaration énigmatique d’Ivan Collendavelloo, ce jeudi 8 novembre, suivant l’énième dérapage de Showkutally Soodhun. Le ministre de l’Énergie participait à un séminaire sur le thème Accelerating the Transformational Shift to a Low Carbon Economy in the Republic of Mauritius, à l’hôtel Ravenala, à Balaclava. 

Le Premier ministre adjoint a, cependant, été plus bavard lorsqu’un journaliste présent lui a demandé ce qu’il pensait de la déclaration de Paul Bérenger selon laquelle Showkutally Soodhun doit démissionner. «Paul Bérenger a fait son temps et ne sait pas trop de quoi il parle», a-t-il lancé. 

Et Ivan Collendavelloo d’ajouter : «Les gens ne sont pas bêtes dans ce pays et ils savent quand les gens font du cinéma. Cette affaire est un grand cinéma.»

Publicité
Publicité

On le croyait invincible et intouchable après que ses nombreuses frasques qui ont défrayé la chronique depuis le début de son mandat et qui sont passées sans qu’on le sanctionne. Mais Showkutally Soodhun s’est résigné à donner sa démission d’un «commun accord» avec le Premier ministre Pravind Jugnauth, après qu’une vidéo dans laquelle il tient des propos à relent communal a été publiée. Retour sur le scandale qui a fait tomber le n°4 du gouvernement.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires