Après des affiches illégales contre la presse: manif devant les locaux de La Sentinelle et du Mauricien

Avec le soutien de
Devant les locaux des deux groupes de presse, ce vendredi 13 octobre, une dizaine de membres de la Hindu Common Front Force donnent de la voix.

Devant les locaux des deux groupes de presse, ce vendredi 13 octobre, une dizaine de membres de la Hindu Common Front Force donnent de la voix.

Remue-ménage particulier devant les locaux de La Sentinelle et du Mauricien, à Port-Louis, ce vendredi 13 octobre. Une dizaine de membres de la Hindu Common Front Force manifestent actuellement.

Selon le président du front commun, Prakash Budlorun, cette manifestation a pour objectif de dénoncer le «racisme» et le «communautarisme» dont, allègue-t-il, la presse ferait preuve. Dans la foulée, il a condamné le fait que des journalistes aient traité le Deputy Chief Whip Ravi Rutnah d’aboyeur.

Une manifestation qui intervient un jour après que des affiches illégales portant le logo de la Hindu Common Front Force ont été placardées dans le nord du pays, hier, jeudi 12 octobre. Affiches visant La Sentinelle Ltée ainsi que nos confrères du groupe Le Mauricien. «Stop Hindu Bashing», est-il écrit.















Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires