Privé de 45% de ses capacités après un accident: le marathonien Didier Louise obtient Rs 4M après… huit ans

Avec le soutien de
C’est en avril 2009, à la rue Hugnin, Rose-Hill, que l’accident s’est produit.

(Photo d'illustration) C’est en avril 2009, à la rue Hugnin, Rose-Hill, que l’accident s’est produit.

Il a dû attendre huit ans avant d’obtenir réparation. Jeune marathonien victime d’un accident de la route, Jean Paul Didier Louise avait réclamé des dommages de Rs 10 millions à la compagnie d’assurances Mauritian Eagle, au conducteur Bhavishing Baboolall et à la société Rent A Car. Et hier, jeudi 12 octobre, la juge Aruna Devi Narain les a condamnés à payer des dommages de Rs 4,3 millions au sportif.

Cette affaire remonte au 12 avril 2009, à la rue Hugnin, à Rose-Hill. Didier Louise est victime d’un accident de la route. Grièvement blessé à la tête, au tibia et au genou, il est transporté à l’hôpital Victoria, à Candos. Il sera admis aux soins intensifs pendant 15 jours, avant de subir une intervention chirurgicale à l’hôpital Apollo de l’Inde.

Toutes les parties présentes en cour, jeudi, ont reconnu que Didier Louise souffre d’une incapacité permanente orthopédique, psychologique et psychiatrique de 45 %. Le jeune homme, qui participait à des épreuves d’athlétisme depuis ses 13 ans, était devenu par la suite un coureur de marathon de haut niveau.

Celui qui avait, depuis 1993, obtenu plusieurs médailles et prix aux niveaux national et international, ne peut, hélas, plus courir. Didier Louise était représenté par Mes Bhanji Soni et B. Bhagwan, avocats, et Me Afzal Agowan, avoué.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires