Propos insultants: Ravi Rutnah présente ses excuses, mais…

Avec le soutien de
C’est la journaliste Laetitia Melidor que Ravi Rutnah visait, mardi 19 septembre.

C’est la journaliste Laetitia Melidor que Ravi Rutnah visait, mardi 19 septembre.

Ce mercredi 20 septembre, le député de la majorité a choisi de se rendre dans les locaux de Radio Plus pour «s’expliquer» sur ses propos insultants tenus hier, mardi 19 septembre, lors d’un congrès du Muvman Liberater à Trèfles. Il a traité une journaliste présente de «fémel ki pa vo enn fémel lisien».

Il a d’abord présenté ses excuses «à toutes les femmes mauriciennes». Précisant qu’hier, il ne s’adressait pas «à toutes les journalistes femmes», mais à une journaliste en particulier qui l’avait traité «d’aboyeur de service». 

Nawaz Noorbux, directeur de l’Information de Radio Plus, lui a alors fait savoir qu’aboyeur de service ne veut pas dire qu’il est un chien. Et que selon le Petit Larousse, ce terme fait référence à un hurleur.

«Nou pé koz Moris là. Dan kontex Moris, kisann-la ki abwayé, zwazo ?» lâche Ravi Rutnah. «Si elle a pu me traiter comme un chien. Si elle a pu m’insulter… Elle vient dans mon congrès alors que l’express n’était pas invité… Est-ce qu’elle va s’excuser, elle ?» ajoute-il. 

Jean-Luc Emile, journaliste de la radio privée a, à nouveau, demandé au député s’il présenterait ses excuses. «Sé li kinn rap zalimet avan!» réplique Ravi Rutnah.

À Nawaz Noorbux de s’enquérir auprès du Deputy Chief Whip s’il maintenait ses propos. «Je regrette ce que j’ai dit vis-à-vis de cette journaliste mais je ne m’excuserai pas ! C’est elle qui a commencé !» a martelé ce dernier. 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est intervenu en direct de New York, où il assiste à l’Assemblée générale des Nations unies. Il a lui aussi condamné les propos de Ravi Rutnah. «Je condamne sévèrement ce genre de déclaration. C’est une aberration. J’ai énormément de respect pour les femmes. Je lui conseillerai de s’excuser. Quand je reviens je lui demanderai des explications», a affirmé Pravind Jugnauth.

Juste après l’intervention du Premier ministre, Radio Plus a contacté Laetitia Mélidor, la journaliste de l’express visée par Ravi Rutnah. «Ravi Rutnah attendra longtemps avant qu’on lui présente des excuses, je trouve sa réaction dommage… Je lui conseillerai de consulter un dictionnaire. Je ne l’ai jamais traité d’aboyeur. Il a hurlé dans le congrès», a affirmé Laetitia Mélidor. 
 
«Elle dit qu’elle ne m’a jamais traité d’aboyeur de service ? Si vous me dites que vous n’avez jamais écrit cela, je présenterai mes excuses tout de suite», poursuit Ravi Rutnah. «Je l’affirme, oui ! Apportez-moi vos preuves» a maintenu la journaliste. 

En fin de l’émission, et sur l’insistance des animateurs, Ravi Rutnah a retiré ses propos. «Présentez-vous des excuses à la journaliste ?» a insisté Nawaz Noorbux. «Je retire complètement mes propos avec humilité», a répondu Ravi Rutnah. En évitant toutefois de préciser s’il s’excuse auprès de la journaliste. 
 

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires