Rutnah traite une journaliste de chienne: Ivan Collendavelloo s’excuse

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo avait serré la main de Ravi Rutnah après son discours hier, mardi 19 septembre.

Ivan Collendavelloo avait serré la main de Ravi Rutnah après son discours hier, mardi 19 septembre.

Ce n’est pas Ravi Rutnah mais Ivan Collendavelloo qui s’est excusé. Le leader du Muvman Liberater (ML), Ivan Collendavelloo, s’est à nouveau exprimé sur les propos tenus par le Deputy Chief Whip et membre de son parti, Ravi Rutnah hier, mardi 19 septembre. Lors d’un congrès du ML à Trèfles, Ravi Rutnah a traité des journaliste de «fémel» et a dit sur une journaliste en particulier «eski li vo enn fémel lisien». A la fin du congrés, Ivan Collendavelloo avait simplement affirmé qu’il comprenait la réaction de Ravi Rutnah qui était «amerdé» avec les journalistes.

Toutefois, après le déluge de réactions sur le web à la suite de la diffusion des vidéos de Ravi Rutnah, Ivan Collendavelloo semble avoir changé de ton. «O Muvman Liberater nou regret sa eksé de langaz, mo prézant mo eskiz, mo pas koné ki zournalis, mo pann ouler demandé ki zournalis ki li ti pe vizé an partikilie, me mo prézant mo eskiz du Muvman Liberater à la journaliste et à toutes les femmes en général pour cet écart de langage. Pour ma part, ek mo sir mo parti pou partaz mo lopinion, pou prezant nou bann eskiz lor la et retir les propos».

Il a rajouté qu’il croit que Ravi Rutnah dont «les mots ont dépassé sa pensée» selon lui, viendra faire la déclaration qu’il juge appropriée. «Mo pou suive lafer de pré…mo pa kapav dévwal enn konversasion ki monn gagne an privé avek le Deputy Chief Whip, li asé gran, li pou réazir an konsékans», a-t-il écrit.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires