Metro Express: sept plaignants demandent à la Cour de renverser la décision de la juge Teelock

Avec le soutien de
L’avoué Kaviraj Bokhoree s’est à nouveau présenté en Cour suprême, lundi 19 septembre.

L’avoué Kaviraj Bokhoree s’est à nouveau présenté en Cour suprême, lundi 19 septembre. 

Ils se sentent lésés et insatisfaits du jugement prononcé par la juge Rita Teelock. Dharma, Anenda, Rajen, Seeven Ramasamy, Narsimdass Goorvadoo, Delecette Ferdinand et Narain Reddi, des tôliers de la rue Brabant, ont saisi la Cour suprême, dans le cadre de l’affaire Metro Express, pour interjeter appel, lundi 19 septembre. 

Par le biais de leur avoué, Me Kaviraj Bokhoree, ces sept contestataires demandent à la Cour de renverser la décision de la juge. Cette dernière avait refusé d’émettre un ordre d’injonction intérimaire interdisant au ministère du Logement et des terres de reprendre les terrains sur lesquelles ils opèrent dans leurs ateliers. 

Dans leus points d’appel, ils estiment que la juge aurait dû considérer leurs droits constitutionnels et s’assurer que le ‘notice to squatter’ ait été proprement servi. «The Learned Judge failed to apply her mind to the constitutional right of Applicant no 1 (NdlR, Dharma Ramasamy) to a fair trial», a indiqué Me Bokhoree.
 

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires