#PoissonGate: Basoodeo Seetaram s’en remet à la justice

Avec le soutien de
Basoodeo Seetaram et sa compagnie Tripod Fish attaque La Sentinelle en justice.

Basoodeo Seetaram et sa compagnie Tripod Fish attaque La Sentinelle en justice.

Tripod Fish contre-attaque. La compagnie qui fournit du poisson aux prisons du pays et son directeur, Basoodeo Seetaram, ont servi, lundi 10 juillet, une plainte en réclamation à La Sentinelle, son directeur des publications, Nad Sivaramen, et au journaliste Axcel Chenney pour diffamation.

Basoodeo Seetaram s’estime lésé par l’émission «Menteur Menteur» qui avait révélé le #Poissongate, scandale repris par l’express, et réclame Rs 25 millions aux défendeurs.

«Menteur Menteur» a révélé que Basoodeo Seetaram, homme qui est quasiment tout le temps derrière Pravind Jugnauth, le Premier ministre, quand celui-ci est en public, a été le fournisseur exclusif des prisons en poissons. Durant deux ans et demi, sa compagnie a livré 123 tonnes de poisson aux prisons.

Dans sa plainte, Basoodeo Seetaram concède que ce contrat lui a été alloué en décembre 2014, mais c’était avant les élections, dit-il. Il ne donne pas la date précise dans sa plainte (NdlR : dans son communiqué lu à la MBC, le dimanche 2 juillet, et signé du même avoué Ragavoodoo, Basoodeo Seetaram avance que le contrat lui a été alloué le 20 décembre, soit 9 jours après les élections de 2014). Basoodeo Seetaram dit aussi avoir commencé à livrer du poisson à plusieurs départements gouvernementaux depuis 2004 (NdlR : Pravind Jugnauth était ministre des Finances), et qu’il a continué à le faire jusqu’en 2009 «alors que le MSM n’était pas au pouvoir» avant de reprendre en décembre 2014.

Basoodeo Seetaram prend bien le soin d’éviter d’aborder la question de Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) dans sa plainte. L’express et le même journaliste avaient révélé trois jours après le #PoissonGate, que Basoodeo Seetaram a aussi obtenu le contrat pour le transport des employés de MDFP, et que l’épouse de Basoodeo Seetaram a été recrutée par cette même compagnie en 2016, avant que celle-ci MDFP ne licencie une vingtaine d’autres employés.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires