Commission d’enquête sur la drogue: le témoignage d’Erickson Mooneapillay ne convainc pas

Avec le soutien de
Une nouvelle audition de la commission d’enquête a eu lieu le lundi 19 juin avec l’avocat Eriksson Mooneapillay.

Une nouvelle audition de la commission d’enquête a eu lieu, le lundi 19 juin, avec l’avocat Erickson Mooneapillay.

Les raisons de ses visites en prison intriguent. Si bien que Me Erickson Mooneapillay a passé un très mauvais quart d'heure devant la commission d'enquête sur la drogue, ce lundi 19 juin. En effet, il a eu du mal à convaincre le président et ses assesseurs sur les motivations liées à ses visites à la prison de Beau-Bassin, en particulier le lendemain où il a été appelé à la barre. C'était en septembre 2012. Il a notamment rendu visite à trois trafiquants de drogue ce jour-là, dont Peroomal Veeren.

«Je l'ai fait à la requête de mon senior, Me Sanjeev Teeluckdharry», a-t-il fait comprendre à la commission. Il avoue que ses services ont ensuite été retenus par le prisonnier en 2015. Me Erickson Mooneapillay a confié avoir reçu plusieurs appels téléphoniques de celui-ci sur son portable. Pour sa part, Paul Lam Shang Leen s’est dit interpellé par une visite à Aminah Noordally, la belle-mère de Peroomal Veeren en novembre 2015, soit 20 minutes après avoir reçu un appel et un message du prisonnier en question. Cette dernière est aussi détenue à la Women’s Wing de Beau-Bassin. Me Erickson Mooneapillay n'a pu fournir d’explications à ce sujet. Il a affirmé ne pas être au courant qu'il s'agissait de la belle-mère de Peroomal Veeren.

L’avocat a également été interrogé sur le cas de Kumaren Arekin. Il avait été arrêté le 13 juin 2013 alors qu’il s’apprêtait à récupérer un colis de 66 boulettes d’héroïne. Ancien éboueur et agent de sécurité, il avait été condamné à 20 ans de prison en octobre 2016. La commission s’est demandé notamment comment ce détenu a pu trouver l’argent nécessaire pour s'offrir les services de Me Erickson Mooneapillay et ceux du Queen's Counsel Pete Weatherby de Manchester ? A ce sujet, l’homme de loi a indiqué que c’est le frère de Kumaren Arekin qui lui a remis de l’argent. Cela dit, la commission n’a pas été convaincue par cet argument.

Notons que le téléphone portable du témoin a été temporairement saisi par les membres de l’équipe de l’assistant surintendant  de police  Hector Tuyau, qui sont attachés à la commission. Il ressort également que Me Sanjeev Teeluckdharry sera convoqué dans les jours à venir.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires