Pravind Jugnauth: «On ne gouverne pas un pays à coups de grève de la faim»

Avec le soutien de
Le leader du MSM a rencontré la presse à l’issue du bureau politique de son parti, samedi 13 mai.

Le leader du MSM a rencontré la presse à l’issue du bureau politique de son parti, samedi 13 mai.

C’était hier, samedi 13 mai. À l’issue de la réunion du Bureau politique du MSM. Répondant aux questions des journalistes, qui voulaient savoir s’il allait faire un tour du côté du Jardin de la Compagnie, Pravind Jugnauth a déclaré : «On ne gouverne pas un pays à coups de grève de la faim. Mo less lepep zizé.» Pour lui, c’est Roshi Bhadain qui est responsable des malheurs des clients du Super Cash Back Gold et de Bramer Asset Management, qui ont entamé une grève de la faim depuis lundi.

La réaction de Salim Muthy, porte-parole des grévistes, justement, ne s’est pas fait attendre. «Pravind Jugnauth ne connaît pas la souffrance qu’engendre une grève de la faim. Mo met li ek Roshi Bhadain au défi pou ki zot vinn divan nou face à face pou ki la vérité éklaté.»

Autre sujet abordé : l’affaire Choomka. Interrogé sur le fait que son nom ait été associé à la polémique, il devait déclarer que l’express a publié sa photo «en présence d’un chercheur coréen (NdlR, le Dr Lee Soo Song) pour faire croire que [j’ai] fait quelque chose de pas net». Et d’ajouter : «Je préfère qu’on fasse des allégations et qu’on m’accuse directement au lieu de faire croire qu’il y a autre chose ensuite.»

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires