Achetées par Soodhun et le MSM: trois voitures d'Iframac impayées?

Avec le soutien de
La Mitsubishi du MSM utilisée par le leader du parti orange, Pravind Jugnauth, le jour de son acquittement dans l’affaire MedPoint, le 25 mai 2016.

La Mitsubishi du MSM utilisée par le leader du parti orange, Pravind Jugnauth, le jour de son acquittement dans l’affaire MedPoint, le 25 mai 2016.

Une Mitsubishi Outlander noire facturée à Rs 3,2 millions au nom du Mouvement socialiste militant (MSM) en 2009. Une Mercedes E250 de Rs 2,1 millions au nom de Showkutally Soodhun et une Mitsubishi ASX discountée à Rs 787 050 pour Gbrent Ltd, la compagnie du fils de Soodhun. Selon nos recoupements, tout laisse croire que ces voitures «achetées» chez Iframac entre 2009 et 2011 n’ont pas été payées. L’express publie aujourd’hui les factures. La réponse de Showkutally Soodhun : «Je jure sur la tête de ma mère que nous avons payé.»

Les dés sont jetés et les carottes sont quasiment cuites pour Iframac. La compagnie du défunt groupe BAI affiche des déficits de Rs 320 millions après que tous ses actifs ont été transférés à la National Property Fund Ltd et à la National Insurance Company. Iframac devrait bientôt être déclarée insolvable pour être mise en liquidation. Les comptes affichent aussi ce champ (item) : les «doubtful recoverables», c’est-à-dire les créances qui seront difficilement récupérables. Le montant s’élève à Rs 191 millions.

Trois voitures achetées respectivement par le MSM, Showkutally Soodhun et Gbrent Ltd font-elles partie de cet item ? BDO, l’administrateur, refuse de l’affirmer et se contente de répondre que «les archives ne sont pas fiables». Ce qui est certain, à partir des recoupements de l’express, c’est qu’il n’y a aucune trace des paiements effectués par aucun de ces acheteurs.

Copie des factures de la vente de trois véhicules à Showkutally Soodhun, à la compagnie Gbrent Ltd et au MSM.
Copie des factures de la vente de trois véhicules à Showkutally Soodhun, à la compagnie Gbrent Ltd et au MSM.
Copie des factures de la vente de trois véhicules à Showkutally Soodhun, à la compagnie Gbrent Ltd et au MSM.

«Laissez-moi retrouver tous les documents…»

Au point où, à un moment donné, un des administrateurs d’Iframac serait allé voir Showkutally Soodhun. Ce dernier lui aurait dit avoir payé par chèque et qu’il lui ferait parvenir les numéros des chèques qu’il a émis.

Incident que Showkutally Soodhun dément avec force. «Jamais aucun administrateur ne m’a approché. Je vous jure sur la tête de ma mère que le MSM, mon fils et moi, nous avons payé pour tous ces véhicules. J’ai vu les billets de vente. S’il y a un billet de vente, c’est qu’il n’y a pas de lien. S’il n’y a pas de lien, c’est que les véhicules ont été payés. Laissez-moi retrouver tous les documents et passez me voir lundi et je vous montrerai tout.» Nous n’y manquerons point.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires