Roshi Bhadain : «Le gouvernement protège les trafiquants»

Avec le soutien de
Roshi Bhadain lors de son discours au congrès du Reform Party, ce vendredi 17 mars, au marché de Belle-Rose.

Roshi Bhadain lors de son discours au congrès du Reform Party, ce vendredi 17 mars, au marché de Belle-Rose.

Roshi Bhadain n’a pas mâché ses mots lors de son congrès cet après-midi, vendredi 17 mars, au marché de Belle-Rose. Selon l’ancien ministre des Services financiers, le gouvernement Lepep «protège les trafiquants de drogue». Il s’est notamment exprimé quant à l’implication du sympathisant du Mouvement socialiste militant (MSM) Geanchand Dewdanee dans l’affaire des 135 kg d’héroïne saisis au port.

L’ex-ministre a déclaré que tous les Mauriciens ont le droit de savoir si Geanchand Dewdanee a «financé le parti soleil». «Qui a donné l’aval pour qu’il obtienne le contrat pour l’importation de farine à Maurice ?» a-t-il martelé. De souligner qu’il a voulu modifier la loi pour faire la lumière sur des «unexplained wealth».

En ce qui concerne le Metro Express, Roshi Bhadain a indiqué que ce projet mettra en péril l’avenir du pays. «En 2014, Navin Ramgoolam avait dit que le projet allait coûter Rs 24 milliards. Avant les élections, Pravind Jugnauth avait, lui, dit que ce projet allait hypothéquer l’avenir de la jeunesse mauricienne. Aujourd’hui, il dit que le Metro Express ne coûtera que Rs 17 milliards. Comment est-ce possible ?»

Pour l’ex-ministre, le tracé du Metro Express «pé gat lavi dimounn». «Pou diminié kou métro, zot fer li pass lor lari. Le gouvernement ne fait qu’enlever les espaces verts, les marchés, les promenades. Est-ce que les gens quitteront leurs voitures pour voyager en métro ?», s’est-il demandé.

Roshi Bhadain a également affirmé qu’il apportera son soutien aux travailleurs du marché de Belle-Rose. «Je vous représenterai ! S’il le faut, nous dormirons ici mais nous ne bougerons pas !» D’ajouter qu’il n’est pas contre le développement mais il faut que le projet soit dans l’intérêt de tous. «Trois banques ont refusé de financer ce projet car elles savent que celui-ci met l’avenir de la jeunesse du pays en péril

Le leader du Reform Party s’est aussi exprimé sur le taux de chômage parmi les jeunes à Maurice. Selon lui, «les diplômés veulent tous quitter le pays car ils savent qu’il n’y a pas d’avenir ici. Pour 7 000 postes vacants dans le service civil, 5 000 ont envoyé leur candidature et 800 sont des chômeurs diplômés».

Roshi Bhadain a également tiré à boulets rouges sur plusieurs membres du gouvernement, dont Vishnu Lutchmeenaraidoo. «Les gens me demandent pourquoi je n’ai rien dit lorsque j’étais au gouvernement. Mais c’est faux. J’ai toujours dit à sir Anerood Jugnauth ce que je pensais. Kan Vishnu ti pé kokin, mo ti dir Vishnu voler.» De soutenir qu’il n’a pas voulu rester dans «ce gouvernement mafieux malgré le respect» qu’il a pour sir Anerood Jugnauth.

Le leader du Reform Party est revenu sur la passation de pouvoir, indiquant que le ministre mentor n’avait rien dit au Conseil des ministres avant de démissionner comme Premier ministre. «Le jour de la prestation de serment, la police vient quitter nos lettres et nous ne savons même pas ce qui se passe ! Les ministres sont comme des chiens qui viennent prendre un os !» a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Roshi Bhadain s’est attaqué au Premier ministre en soutenant que ce dernier «pé ramass salté lor simé, dir li get dan so konsey minis mem avan». Il a conclu en déclarant que le gouvernement actuel ne fait que «bwar disan ek kokin» et qu’il faut absolument changer le système.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires