Collendavelloo sur l’affaire Sobrinho: «Kan monn zouen misié Alvaro li pa ti paret enn voler»

Avec le soutien de
Le leader du Muvman Liberater a commenté plusieurs dossiers de l’actualité lors de son point de presse, vendredi 17 mars.

Le leader du Muvman Liberater a commenté plusieurs dossiers de l’actualité lors de son point de presse, vendredi 17 mars.

«Bann difamasyon kapav amenn a bann poursuit. Fodé pa nou fer ditor a zimaz nou pei e fer bann investiser per…» L’affaire Alvaro Sobrinho a, une nouvelle fois, été commentée par le leader du Muvman Liberater. Ivan Collendavelloo intervenait lors d’une conférence de presse, à Port-Louis cet après-midi, vendredi 17 mars. Il demande à la presse de trouver un sens de l’équilibre et de ne pas tirer des conclusions hâtives sur des personnes.

«Kan monn zouen misié Alvaro Sobrinho, li pa ti paret enn voler. Lerla lapres ine komans koz jaguar. Jaguar mo garson. Mwa mo koné mo péna jaguar. Au fur e à mézir nou finn trouvé ki sé pa enn zafer korek», a soutenu Ivan Collendavelloo. Le ministre de l’Energie a ajouté que l’affaire Alvaro Sobrinho est semblable à celle de Bacha, dans laquelle le juge Sik Yuen avait rendu un jugement. «Mo ti partaz sa ek bann zournalis

La Financial Services Commission aurait-elle dû mener une enquête approfondie même s’il n’y a aucune arrestation dans l’affaire Alvaro Sobrinho ? A cette question le leader du ML devait répondre que l’homme d’affaires n’a rien fait qui va à l’encontre de la loi, d’où la raison qu’il n’y a pas lieu d’ouvrir une enquête sur lui. Ivan Collendavelloo n’a pas manqué de donner la réplique aux membres du MMM, Reza Uteem et Paul Bérenger qui, dit-il, ont fait de fausses allégations à son égard dans cette affaire.

Le dossier de la drogue a également été évoqué lors de ce point de presse. Selon Ivan Collendavelloo, la douane ainsi que la Mauritius Revenue Authority font preuve de succès. «Bann décision ki finn pran par SAJ et Pravind Jugnauth pé aport so bann fruits», a-t-il fait ressortir.

Commentant la rentrée parlementaire qui est prévue à la fin de ce mois-ci, Ivan Collandavelloo dit espérer que l’opposition travaillera en union. «Mo espéré ki PNQ pa pu partazé couma enn badinaz. Nou constat enn déflagration de l’opposition. MMM bizin kass kasé bout an bout. Si zordi li ena 5-6 dimoun sé zis par mank de leadership.»

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires