Saisie de 135 kg d'héroïne: qui est Geanchand Dewdanee ?

Avec le soutien de
Propriétaire de chevaux, chef d’entreprise, ancien conseiller de ministre ou encore fonctionnaire… Autant de chapeaux que l’on prête à Geanchand Dewdanee.

Propriétaire de chevaux, chef d’entreprise, ancien conseiller de ministre ou encore fonctionnaire… Autant de chapeaux que l’on prête à Geanchand Dewdanee.

Une nouvelle tuile pour le MSM. L’arrestation de Geanchand Dewdanee est un embarras au Sun Trust Building. Car le présumé trafiquant de drogue est un habitué des lieux. C’est ce que témoignent les photos, dont celle montrant le fameux baisemain fait à Pravind Jugnauth par l’ancien ministre Roshi Bhadain.

Dans son entourage, on est unanime : il est bel est bien un proche du parti soleil. Propriétaire de chevaux, chef d’entreprise, ancien conseiller de ministre ou encore fonctionnaire… Autant de chapeaux que l’on prête à Geanchand Dewdanee. À Poudre-D’Or où il habite, les langues se délient. «Cela fait longtemps qu’il fait de la politique. Il est comme un père adoptif pour Pravind Jugnauth. C’est un membre actif», nous a déclaré un de ses voisins, mercredi après-midi.

Un autre habitant du village explique, lui, qu’«auparavant, il a travaillé avec l’ancien ministre rouge Mahen Gowressoo». En effet, de 2005 à 2010, Geanchand Dewnarain est Adviser de Mahen Gowressoo, qui avait alors occupé le portefeuille des Arts et de la Culture et celui des Coopératives.

Très actif dans la circonscription n°7 (Piton– Rivière-du-Rempart), le suspect y a fait campagne pour le MSM durant les dernières législatives en 2014. Selon les habitants du quartier, il aurait un pied dans la circonscription n°5 (Pamplemousses–Triolet), mais aussi dans celui du n°8 (Moka–Quartier-Militaire).

Par ailleurs, Geanchand Dewdanee est l’un des propriétaires du cheval sud-africain Al Firenze de l’écurie Rameshwar Gujadhur. Cet «agent actif» est également un des deux directeurs de la société Brilliant Resources Consulting Ltd. Il y détient le même nombre d’actions, soit 50, que l’Indien Thomas Sidi. Ce dernier et Geanchand Dewdanee ont été convoqués aux Casernes centrales dans l’affaire des 135 kg de drogue saisis. Ils nient tous deux leur implication dans cette affaire.

Me Neil Pillay, l’homme de loi qui défend  Geanchand Dewdanee, déplore «l’amalgame dangereux qui est fait entre mon client, qui est toujours innocent jusqu’à preuve du contraire, et la politique. Qu’on vienne démontrer qu’il a utilisé une ‘connexion politique’ pour faire importer de la drogue !»

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires