Kim Catlow, la vraie fausse conseillère du PM

L’aide-soignante Kim Catlow (à g.) a envoyé deux photos d’elle et de la vraie Adviser pour dissiper toute confusion.

L’aide-soignante Kim Catlow (à g.) a envoyé deux photos d’elle et de la vraie Adviser pour dissiper toute confusion.  

Elle fait fureur depuis que son nom et sa photo ont commencé à circuler dans la presse. Kim Catlow, jusqu’à hier mystérieuse nouvelle conseillère du Premier ministre Pravind Jugnauth, a attisé la curiosité de bon nombre de Mauriciens.

Qui est-elle et comment a-t-elle atterri à ce poste ? Jusqu’au dimanche 5 février, une source autorisée au bureau du Premier ministre affirmait que Kim Catlow n’avait pas encore foulé le sol mauricien. Ce n’est que mardi 7 février que l’express a pu mettre la main sur celle-ci.

Réflexe Facebook

Ce qui est sûr, c’est que jusque-là, les Mauriciens qui ont voulu en savoir davantage sur Kim Catlow se sont trompés de personne. Beaucoup ont eu comme premier réflexe d’aller la chercher sur les réseaux sociaux, dont Facebook.

Or, la seule Kim Catlow que l’on retrouve est senior aide-soignante à Healey Lodge, une maison de santé destinée aux adultes souffrant d’un handicap mental ou physique située à 114 Manchester Road, Burnley.

Bombardée de demandes d’amis

Sollicitée par l’express mardi, l’aide-soignante a précisé de prime abord qu’elle n’est pas celle qui a été nommée conseillère de Pravind Jugnauth. Elle a surtout fait ressortir, captures d’écran à l’appui, qu’elle est bombardée de demandes d’amis de Mauriciens sur Facebook, depuis la semaine dernière. Soit, depuis la parution du premier article de presse sur l’équipe de conseillers du chef du gouvernement.

La jeune femme a affirmé qu’elle reçoit plus de 200 demandes d’amis. Demandes qu’elle ne cesse de rejeter dès qu’elle se connecte sur Facebook.

«Cela dépasse la simple blague.»

«Des personnes ont seulement vu mon nom et ont cru que j’étais celle qu’elles recherchaient. Elles ont même partagé ma photo sur Facebook avec une note disant que j’étais la nouvelle conseillère de votre Premier ministre. Cela dépasse la simple blague. Je suis très contrariée. J’ai été constamment harcelée depuis la semaine dernière», a-t-elle confié à l’express.

Pour tenter de mettre un terme à cette confusion, l’aide-soignante a tenu à envoyer deux photos pour que les Mauriciens puissent faire la distinction entre la vraie conseillère du Premier ministre et elle.

Une dizaine d’années d’expérience en communication et gestion de projets

Kim Catlow, 33 ans, est mauricienne par sa mère et Britannique par son père. Elle est née à Blackburn, non loin de Manchester, et a étudié la biologie médicale à l’université de Central Lancashire, où elle a décroché son Bachelor of Science (Honours). Pendant les deux années qui ont suivi sa remise de diplôme, elle a travaillé comme coordonnatrice de recherches et manager d’essais cliniques sur plusieurs pathologies.

Elle s’est ensuite intéressée au côté commercial de la biologie médicale, agissant comme gestionnaire de projets pour des compagnies européennes, américaines et d’Asie. «Pendant huit ans, je me suis occupée de logistique, de gestion de données, d’analyses stratégiques, etc. My job has always involved a high level of communication.»

Kim Catlow, qui a la double nationalité et qui est venue presque annuellement à Maurice depuis sa naissance, a travaillé en tant que consultant en free-lance. Après deux ans et demi, elle a quitté la Grande-Bretagne pour le nord-ouest de l’Australie. De là, elle est partie vivre à Singapour. C’est au cours d’une conférence de haut niveau qu’elle a rencontré et sympathisé avec Rudy Veeramundar, conseiller spécial au bureau du Premier ministre.

Ils ont gardé contact et récemment, il lui a dit qu’un poste correspondant à ses compétences était vacant. Elle a postulé. «I am very passionnate about Mauritius. Je veux sincèrement contribuer dans tout ce qui est communication, analyse de données statistiques, logistique et gestion de projets.» Elle a déjà pris son poste et devrait incessamment assister à son premier briefing.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires