Disha Naggea : cordon bleu.net

Avec le soutien de

Disha Naggea est une jeune femme ambitieuse qui a décidé de partager son amour pour la cuisine à travers un blog.

Ses dernières réalisations : pizza au poulet tikka massala et langues de chat au chocolat. Ses plats donnent l’eau à la bouche, mais Disha Naggea, 21 ans, n’est pas une cuisinière comme les autres. Ses délicieuses recettes, elle les diffuse sur son blog (easyyummycookery.blogspot.com), qui excite depuis octobre 2012 les papilles des internautes. Les mets savoureux et simples à cuisiner qu’elle y partage ont fait son succès. Avec 44 000 visites enregistrées sur le blog, 1 023 followers sur Facebook et 617 sur Google Plus, le fan-club de la jeune femme grandit de jour en jour.

Bloggeuse culinaire

«Je ne connais pas d’autres bloggeuses culinaires mauriciennes », avoue-t-elle en souriantfièrement. Malgré untalent certain pour les bonspetits plats locaux, Dishane compte pas en faire sonmétier. Elle étudie la comptabilitéet la finance à l’universitéde Maurice. L’idée du blog lui est d’ailleurs venue par hasard, raconte-t-elle : «Mon copain étudiait en Grande-Bretagne, et la nourriture mauricienne lui manquait. J’ai commencé à prendre des photos de tout ce que je cuisinais et je les lui envoyais.»

Par la suite, son petit ami lui suggère de créer un blog pour partager ses créations. Ses recettes sont accompagnées de photos des plats une fois terminés et présentés avec style. «Au début, ça ne marchait pas trop. Les photos n’étaient pas au top. Parfois,j’ai voulu abandonner», confie-t-elle. Mais la jeune femme persévère, et améliore petit à petit le contenu de son blog. «Elle a toujours été très dévouée et perfectionniste. Elle ne baisse jamais les bras», explique Santabye Naggea, la mère de la bloggeuse. Shweta Naggea, sa petite soeur, abonde dans le même sens : «C’est une battante, et je suis sa première et plus grande critique culinaire.» Le travail finit par payer. Neuf de ses photographies ont même été partagées par le célèbre site culinaire américain foodgawker.com.

Enfant déjà, Disha Naggea concoctait des mélanges douteux. «Je mélangeais de la poudre de curry avec de l’eau par exemple et je m’empressais de tout jeter avant que ma mère n’arrive», explique-t-elle en riant. Si la cuisine est sa première passion, Disha Naggea adore aussi les animaux.

«Je dois bien faire attention à ce que je donne à manger à son chien, Hitch, par exemple. Si je lui donne quelque chose de sucré, elle se fâche», confie sa mère. Sasoeur est du même avis : «Elle a un caractère fort. Elle a horreur que je prenne ses vêtements ou chaussures sans sa permission. On se bagarre mais immédiatement après, nous redevenons les meilleures amies du monde

Les deux soeurs jouissent d’un lien fort et d’une complicité sans faille. Enfants, elles s’amusaient à s’habiller avec les vêtements de leur mère. «On mettait des saris, on se déguisait en vieilles nanis», relate la benjamine en éclatant de rire.

Selon Disha Naggea, ce blog lui a permis de changer sa relation avec la nourriture. «Je touche les produits, jeles prépare avec amour. Je crée des plats sexy et attirants qui donnent envie. Ce blog m’encourage à évoluer et à toujours aller vers de nouvelles choses», conclut la jeune femme.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires