Noël et Nouvel an: Amara joue les trouble-fête

Avec le soutien de

Ce n'est que le lundi 23 décembre que les rues de Port-Mathurin ont commencé à se remplir, le cyclone ayant empêché les habitants de venir chercher leur salaire avant. 

Fêtes plutôt moroses à Rodrigues. En effet, la majorité des habitants étaient occupés à réparer les dégâts causés par le cyclone Amara, délaissant les préparatifs pour Noël et le Nouvel an. Les commerçants indiquent d'ailleurs que les ventes sont moins bonnes que l'année dernière.

Tous les ans, la période des fêtes de fin d’année crée une ambiance particulière dans les rues de Port-Mathurin et des grands villages. Mais cette fois, la préparation des festivités a été quelque peu bousculée par le cyclone Amara, qui a affecté l'île vendredi et samedi derniers.

Les conditions climatiques et l’alerte cyclonique ont notamment empêché les gens de venir toucher leur salaire de décembre pour faire leurs achats. Et de nombreuses activités prévues le week-end dernier pour célébrer Noël ont dû être annulées ou reportées.

Ce n’est que le lundi 23 décembre que beaucoup de travailleurs ont pu venir toucher leur paie et faire leurs emplettes. Port-Mathurin a ainsi été prise d’assaut. Toutefois, les commerçants sont loin de parler d’une frénésie d’achat.

La plupart d’entre eux estiment au contraire que les affaires sont moins bonnes que les années précédentes. «Zordi pouvwar dasa finn bese. Dimoun ena mwin larzan. Se ki fer ki zot pe aste lesansiel ek zot pe evit aste bann zafer siperfli», déclare un boutiquier. Un autre commerçant confie qu’«avan siklon bann dimoun finn vinn aste bann materiel skoler. Me zot pa finn aste lezot kitsoz. Zot get bien avan depanse. Zot pa depans brit kouma avan».

Une ménagère venue faire des achats explique que «lavi zordi inn ser. Tou kitsoz ser. Bizin nek gete. Pa kapav aste. Bann zenfan pou al lekol zanvie. Bizin pa fer gaspiyav akoz lafin dimwa zanvie enkor bien lwin. Anplis, avek bann depans ki ena pou fer akoz bann dega ki siklonn in fer, li pa fasil». Les festivités seront moroses cette année, car pour beaucoup, le moral n’y est pas. Et les gens sont plus occupés à réparer les dégâts causés par Amara qu’à préparer les festivités.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x