Rs 1,5 million d’héroïne saisie dans des feutres

Avec le soutien de

Quelque 103 grammes de «brown sugar» ont été trouvés dans des feutres envoyés d’Afrique du Sud.

Après les disques durs, les robes de mariée et les chaussures, place aux feutres… Les trafiquants de drogue rivalisent d’imagination pour importer leurs produits. De l’héroïne, estimée à Rs 1,5 million, vient d’être retrouvée dans des «highlighters». La drogue était destinée à un habitant de Quatre-Bornes.

 
Les trafiquants de drogue rivalisent d’imagination pour importer leurs produits. Après la saisie de Rs 9 millions de Subutex dans le disque dur d’un ordinateur au mois de juillet, la brigade antidrogue et la douane viennent de mettre la main sur des feutres surligneurs – «highlighters» – bourrés à l’héroïne.
 
Envoyé par courrier express, le colis contenant ces produits, posté d’Afrique du Sud il y a quelques jours, était destiné à un habitant de Résidences Kennedy, à Quatre-Bornes. Les douaniers affectés à la firme UPS ont immédiatement fait appel au chien renifleur Milo, qui a confirmé leurs doutes : 103 grammes de «brown sugar» évalués à Rs 1,5 million ont été trouvés dans ces surligneurs parfumés de la marque Scentos.
 
 
Les hommes de l’adjoint au commissaire de police Vinod Appadoo ont aussitôt pris le relais de l’équipe de James Lenaghan. Ils ont monté une opération en vue de retrouver le destinataire. Malheureusement, le nom sur le colis était faux. Personne ne s’étant manifesté pour récupérer le colis, l’opération a été annulée hier, vendredi 29 novembre.
 
La douane et la police redoublent donc de vigilance face à l’entrée de la drogue sur le territoire par courrier express. Une Bible et une robe de mariée «enrobée» d’héroïne ont déjà été envoyées par la poste. En 2009, de l’héroïne estimée à Rs 15 millions avait également été découverte dans des boutons de churidars provenant d’Inde.
 
La même année, 2,5 kilos de gandia dont la valeur marchande frisait les Rs 4 millions ont été découverts dans 65 paires de chaussures expédiées du Vietnam par un habitant de Roche-Bois. Depuis, ce dernier, Louis Sylvestre Vigoureux, n’a pas quitté ce pays.
 
En Australie, un réseau de trafiquants de drogue a montré jusqu’à quel point il peut être créatif. Il a lancé une loterie offrant des voyages à des couples de retraités qu’il utilisait, à leur insu, comme des mules. En octobre, l’un d’eux a découvert que les valises neuves qui lui ont été offertes à son retour du Canada contenaient 7 kilos de méthamphétamines valant Rs 200 millions.
 
Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires