Menacée de déportation, Catherine Boudet est admise en clinique

Avec le soutien de

Catherine Boudet lors d’une comparution en cour de Mapou, en 2011.

Catherine Boudet, l’ex journaliste menacée de déportation, a été admise en clinique hier, vendredi 11 octobre. La jeune femme avait déclaré avoir été séquestrée au «Passport and Immigration Office» jeudi.

Les menaces de déportation qui planent sur elle auraient eu raison de sa santé. Hier, vendredi 11 octobre, Catherine Boudet, qui avait déclaré avoir été séquestrée au Passport and Immigration Office jeudi, a été admise en clinique.

Cette dernière avait eu des démêlés avec la justice en 2011. Elle avait été arrêtée par la police pour «dénonciations fausses et malveillantes»à l’encontre de Stéphane Sinclair, un historien français. Toutes les charges retenues contre l’ex-journaliste ont été rayées lors de son procès le 29 août dernier. Le magistrat a estimé que la police a bâclé son enquête.

Stéphane Sinclair, qu’elle avait accusé d’avoir utilisé de faux documents provenant du bureau du Premier ministre pour consulter des textes des archives nationales, a pour sa part déclaré que toute cette histoire est derrière lui. Résidant actuellement aux États-Unis, il souligne que la déportation de Catherine Boudet serait une «bonne chose» pour l’île Maurice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires