?Allez Maurice ! Allez Maurice !?

Avec le soutien de
?Allez Maurice ! Allez Maurice? ! Difficile d?échapper à ce refrain, Jeux des îles obligent. Derrière ces voix, des visages dont celui d?Alain Auriant. Il est loin d?être un nouveau venu dans la chanson. Il est plus connu pour avoir été un récipiendaire en 2005 des prestigieux Kora Awards, les trophées de la musique africaine dans la catégorie Meilleur artiste de l?Afrique de l?Est. C?est dans la chorale de Rose-Belle, où il vit, qu?il a fait ses premiers pas dans la musique. C?est ainsi qu?il a rencontré Mario Hennequin, qu?il appelle son ?gourou?. C?est après le départ de celui-ci du circuit musical qu?Alain trouve sa propre? voix et sa propre voie. Pour la bonne raison que ?voulant faire comme lui, je devenais une copie de Mario, ce qui était mauvais pour moi. Avec son départ, j?ai dû apprendre à voler de mes propres ailes?. Premier prix En travaillant dans une usine de textile il a eu l?occasion de participer à un premier concours inter-usines en 1987, organisé par la Mauritius Export Processing Zone Association. Il décroche le premier prix. Dix ans plus tard, lors du concours national Ten Best, organisé par la MBC, il arrive en troisième position avec une chanson intitulée Toi La Mer. Pour Allez Maurice, Alain raconte qu?un officiel de la Commission de la Jeunesse et des sports de l?océan Indien lui a demandé d?animer un grand rassemblement des athlètes dans le cadre des Jeux des îles. ?Alors, j?ai composé une chanson en m?accompagnant de ma guitare. Je lui ai fait écouter le texte et il a aimé.? Temps de réalisation : deux à trois jours. ?J?étais inspiré parce qu?il fallait des mots patriotiques et le patriotisme est un concept qui me tient à c?ur. Trop souvent, les Mauriciens en manquent.? Il en profite alors pour mettre son groupe Enn Sel dans le coup. Un groupe qui est composé de huit musiciens et de deux chanteurs : Desiré Camoin et Natalie Laverdure. Qui viennent tous du sud de l?île comme lui. Le single Allez Maurice sera sur le marché à partir de demain. Malgré ses petites peines, Alain n?a pas envie de quitter la musique. C?est ce qui le fait vibrer après tout. ?Même si ce n?est pas en tant que chanteur, mais comme auteur, compositeur ou producteur.? Il a même changé de style pour pouvoir s?adapter. Peut-être par envie de reconnaissance. Mais aussi parce que, sinon, ce serait la fin. Ainsi, lui, qui était un adepte des ballades, commence à le conjuguer à la sauce populaire et c?est ainsi qu?il fait son entrée dans le séga. En compagnie du groupe Zotsa. ?Je ne regrette rien. Car sans Zotsa, je ne serais pas là où je suis. Le changement n?a pas été difficile non plus, étant donné que, comme chanteur dans les hôtels depuis 1990, il chante ?de tout?. Alain, c?est un homme d?une sensibilité à fleur de peau. Le genre qui a des larmes aux yeux quand il entend une de ses chansons à la radio et qui est étonné lorsqu?il entend diffuser l?hymne des Jeux des îles 2003, ?alors qu?il y en a un autre pour les Jeux 2007. Je trouve que c?est injuste à mon endroit. C?est un peu blessant?. D?autant plus que c?est avec ses propres moyens qu?il a enregistré Allez Maurice. Sur la bonne voie Alain, c?est aussi un bavard qui se laisse aller à des confidences dès que l?occasion lui est donnée. Mais sur son âge en revanche, pas un mot. Son explication : ?Il y a des choses plus importantes dans la vie que l?âge.? Alain serait un naïf. C?est lui-même qui le dit. ?Je crois que je ne sais pas communiquer. J?ai l?habitude de tourner autour du pot. J?ai du mal à négocier pour avoir des sponsors.? Il marque un temps de réflexion. ?C?est peut-être à cause de cela que je ne reçois pas l?aide dont j?ai besoin. Peut-être que je ne sais pas demander. Mais c?est aussi vrai que certains ne veulent pas lever le petit doigt pour moi.? Alain, c?est aussi quelqu?un de ?très familial?, même si ce n?est pas l?avis que partage son épouse, Joyce et ses deux enfants, Phil et Estelle. Ils n?ont peut-être pas tort car les loisirs d?Alain se limitent à composer des chansons. Aujourd?hui, Alain poursuit deux rêves: monter une école de musique à Rose-Belle d?abord. Ensuite, entendre sa musique dans les hit-parades internationaux à l?image des Denis Azor ou de Mario Ramsamy. Il semble qu?il soit sur la bonne voie d?autant plus que son moral est au plus haut en ce moment. ?Je sens que cette année va être la bonne . Je vais en profiter.?
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires