Une finale en rythme à Mahébourg

Avec le soutien de
● GILBERT NARAINSAMY Cet habitant de Vacoas en est à sa troisième participation à un concours télévisé, après Star Show et Tremplin. Cependant, c?est la première fois qu?il se retrouve en finale. Lorsqu?il l?a appris, il était très content. « Mo pa ti attane di tout. Mone extra conten. Tou lé temp mo guette lézot ale dan finale, mo ti dire moi ki zamé pa pou moi. Même si mo sorti dernié dan finale, pa faire nanié, pou moi mone sorti prémié parseki mo fine arrive dans finale », devait nous déclarer Gilbert Narainsamy. Il chante depuis longtemps mais il a fait une pause pendant sept ans. Il avait un projet récemment pour un album mais quand le concours Bate Sega a été lancé, il y a tenté sa chance. « Mo chanté avek Silvio Louise. Quatre fois mone alle santé la Réunion et mone faire bocou tourné oci dans Maurice », souligne ce garnisseur de profession. Gilbert Narainsamy est un auteur-compositeur. C?est en oiseau de nuit qu?il compose avant de se relire à la lumière du jour. Il interprétera le titre Planté. ● FABRICE NOËL Avec son titre Acoz nou lamour, Fabrice Noël a eu la chance d?arriver en finale. Il est tout content même s?il a du mal à l?exprimer. Pour sa première participation, la chance a été avec lui. Pourtant, au départ, cet habitant de Petite Rivière n?était, pas du tout, intéressé par ce concours. C?est un proche qui l?encourage et lui dit qu?il a un potentiel qu?il gagnerait à exploiter. Fabrice Noël a eu raison de se laisser convaincre. « Mo pa ti pensé ki mo ti pou ale dan finale. Pa kapav expliké sa l?émotion là kan fine annonce sa », explique notre interlocuteur. Ce dernier est un habitué de genres différents soit le reggae et le seggae. Le titre qu?il interprète a été écrit pour lui. Etre en finale, l?a motivé. Cet assistant opérateur dans une industrie, espère être dans les trois premiers. Mais, il sait qu?il devra travailler dur pour cela. ● DÉSIRÉ CAMOIN Desiré Camoin est tout content même s?il s?attendait à être en finale. Il a d?ailleurs participé dans des concours organisés par la MEPZA. Il a été aidé par le chanteur Alain Auriant, auréolé d?un Kora Award. Désiré Camoin qui a écrit la chanson qu?il interprète. Cet auteur-compositeur a écrit sur le malaise créole et parle aussi de l?évolution du séga. « Mo santé raconte séga kouma déroulé. Mo senti moi léger dépi ki mo fine ale lor finale. Astère là même si mo perdi mo considère moi gagnant parseki mo fine ale dans finale », explique ce musicien. Né dans une famille de musiciens, cela fait plus de vingt ans qu?il évolue dans le circuit musical. Il interprète le titre Roulé zis séga. ● SADRINA DUVAL Elle est l?une des trois femmes qui sont finalistes de ce concours. C?est sa première participation. Elle chante L?amour, titre de sa chanson. Sadrina Duval aime chanter. Elle avoue qu?elle voulait aussi cette chanson à cause du message qu?il véhicule. Le message de l?amour, elle voulait le faire passer. Et elle a réussi tout en obtenant une place en finale. Sadrina Duval fait partie d?une chorale à l?église de son quartier depuis deux ans déjà. La chanson L?amour a été écrite et composée par un ami, Christopher Arekion. « Nou dan ène groupe kamarad ki faire la mizik. Parfois nou ale chanté dan mariaz oci. Li ti compose sa santé là pou ène mariaz. Mo fine trouve li bien zoli », nous raconte-t-elle. Sadrina Duval croit dans son potentiel. C?est la raison pour laquelle elle s?attendait à être en finale. L?annonce officielle n?a été pour elle qu?une confirmation. Travaillant dans une agence de voyage, elle attend ainsi avec impatience la finale. ● JIMMY ROMÉO PIERRE Cet habitant de Chemin Grenier en est à sa quatrième participation dans un concours de chants télévisé. Il a déjà participé dans Star Show à deux reprises ainsi que dans le concours Ten Best. Ce musicien y participe pour le plaisir. Il chante pour faire passer un message à la communauté créole. Le titre de sa chanson est Ene zafer normal. « Je suis en finale et mon but est atteint. Je dis dans ma chanson que l?éducation est importante pour réussir dans la vie », nous explique Jimmy Roméo Pierre. Cela fait plus de dix ans qu?il chante. Il est dans un groupe et à partir de l?année prochaine, il recommencera à jouer dans les hôtels. A la suite de son mariage en 1988, il avait arrêté d?aller jouer dans les hôtels préférant se consacrer à sa famille. Vingt ans après, il s?apprête à reprendre le chemin de la vie hôtelière. Jimmy Roméo Pierre s?attendait à être en finale. Il s?est d?ailleurs préparé avec cet objectif à atteindre. « Quand on est en finale, il y a une autre force qui vous guide et qui vous pousse », explique notre interlocuteur. Sa chanson, il l?a écrite avec l?aide d?un ami. Cet entrepreneur pour la finition des constructions est donc préparé à affronter une belle finale. ● JULIEN BRELU-BRELU L?expérience de la scène, il l?a déjà. Julien Brelu-Brelu n?est autre que l?interprète de la chanson Prémié l?amour. Un titre qui a cartonné et qui est toujours très apprécié. Après cinq albums, le plaisir de participer à un concours ne l?a pas quitté. Il avait déjà participé à l?émission Sofé ravanne. Il faisait alors partie du groupe de Nancy Derougère pour la chanson Missié Olivier. Etre dans cette émission garantit aussi une visibilité aux participants. Julien Brelu-Brelu en est conscient. Chanteur depuis quinze ans, sa passion de la musique et intacte. Il chante non seulement du séga mais aussi du seggae, du reggae et des ballades. Il s?attendait à être en finale. Sa chanson, il l?a lui-même écrite. « Sa bane concours bien bon. Li faire cone bane talent. Fodé faire li tous les ans. C?est ène bon zaffaire », devait-il souligner. ● JANNICK SARAH Cette Vacoassienne ne pensait même pas franchir l?étape des émissions préliminaires. Sa présence pour elle est ainsi une belle surprise. D?autant plus qu?il s?agit là de sa première participation à un concours de chants, télévisé de surcroît. Jannick Sarah n?avait pas prévu de participer à ce concours. C?est son fiancé qui l?y a poussée. « Mo ti éna ène composition. Mo financé fine dire moi ki faire mo pa participé. Li fine encourage moi. C?est coume sa ki mo dine décide moi », nous raconte-t-elle. Le chant est pour elle une passion qu?elle vit au quotidien. Pas un jour ne s?écoule sans qu?elle ne chante un peu. Et depuis quelque temps, c?est aussi son gagne-pain. Jannick Sarah chante dans les hôtels. Elle se prépare à une dure finale mais elle ne manquera pas de se donner à fond.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires