Alain Auriant va son chemin

Avec le soutien de
Alain Auriant revient sur les devants de la scène avec un deuxième album baptisé Pas juge moi encore, distribué par Cassiya Ltd. Le chanteur-compositeur-interprète, ne manque ni de verve ni d?inspiration, même si, quelque part, cet opus respecte une certaine logique commerciale. Deux ans d?absence, c?est long, mais suffisant, pour faire revivre l?inspiration, asséchée par le manque de moyens. Alain Auriant a appris a rehaussé son moral en berne, parce que l?artiste qui est en lui, n?a jamais perdu la foi. Il y a une vie après deux nominations consécutives aux Kora Awards, les trophées de la musique africaine, Rev laboureur et 12 mars. «Mone travay troi moi en studio. Malgre enn paket dimoune kine berce moi d?illusion, mone reussi sorti sa l?album la, parce qui la chanson li dan moi,» explique le chanteur. L?amitié et l?amour du trio de son c?ur, sa femme, son fils et sa fille, l?ont gardé en vie. Sa plume, toujours vivifiante, continue à le convaincre qu?être artiste, c?est une vocation. MORCEAUX INCENDIAIRES Pas courant, un chanteur qui ne se flatte pas de l?émotion qu?il suscite. Le regard est franc, la voix posée, parfois à peine audible. Alain Auriant parle bas, est toujours poli et hausse rarement le ton, même s?il peut être ferme. La chanson sert de miroir à une personnalité conforme à un homme bien dans son temps. Sa musique, comme sa partition, reste sur trois temps : l?ambiance, l?amour et la vie mauricienne. L?ambiance c?est Danse séga ou Dan Manahé. Mais quelques morceaux sont incendiaires : Làbas pli meyer, Prié pou la paix, en duo avec Pascale, ou le morceau éponyme, Pas juge moi encore, d?autres, travaillés avec soin : Désirée ou Sentiment, proche du reggae, avec ce petit quelque chose qui confirme qu?Alain Auriant est également un observateur avisé et un bon auteur de chanson. «Ca disk la ena l?ambians, me li chant aussi banne valer ki important pou nou tou vive dans larmoni.» L?auteur a transpiré sur son ?uvre, jusqu?à investir financièrement sur le projet. Quand on aime, on ne compte pas. «Li pa enn risk, mais enn aboutisseman». Alain Auriant écrit sa passion depuis qu?il est enfant et depuis la chorale de son village de Rose-Belle et ce jour où il a raflé le concours de chant organisé par la MEPZA et son passage remarqué dans Ten Best. Sa voix grave, qu?il a encore travaillée, parfois proche du parlé, est allée chercher le soutien vocal d?Ultimatum, voix du groupe Monaster, ainsi que celles de Dragon rouge et K?M, tous des amis. Musicien l?hotel, le dernier morceau de l?album, né sans doute des tribulations d?Alain Auriant et de ses amis du groupe Océan, avec qui il se produit dans divers hôtels de l?île, déplore le manque de reconnaissance des musiciens d?hôtel. Après quatorze années passées à porter et décortiquer la variété, Alain Auriant a appris à travailler sa voix et ses mélodies. Son nouvel album en porte la marque.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires