Multimédia 158

L’élection partielle au n°18 n’a pas déchaîné les passions. Le faible taux de participation des électeurs n’y est pas pour rien dans cela. Les grands

A la Une de LaMinuteInfo de ce dimanche 17 décembre, plusieurs altercations entre des politiciens des partis politiques à Quatre-Bornes. Également da

Publicité

Les récifs coralliens de Maurice sont largement affectés par le blanchissement. C’est ce que vient mettre en exergue un rapport régional de l’Interna

Au sommaire de la MinuteInfo de ce samedi 16 décembre : deux suspects, un tôlier et un gardien de prison ont été arrêtés dans le cadre du cambriolage

Publicité

Le dernier congrès du PMSD a eu lieu ce vendredi 15 décembre à La Source, Quatre-Bornes, dans le cadre de l’élection partielle du n°18. Le candidat b

Le Mouvement militant mauricien (MMM) a convié les électeurs de Belle-Rose – Quatre-Bornes à La Louise ce vendredi 15 décembre pour un congrès. Selon

Publicité

Navin Ramgoolam n’a pas manqué d’égratigner Paul Bérenger et le MSM ce vendredi 15 décembre lors du congrès du Parti travailliste (PTr) à Ollier, Qua

A la Une de LaMinuteInfo de ce vendredi 15 décembre, rideau sur le débat pour la partielle du n⁰18 avec Roshi Bhadain. Également dans l’actualité, la

Publicité

La campagne électorale à Belle-Rose-Quatre-Bornes tire à sa fin. Dimanche prochain, les électeurs choisiront une personne pour remplacer l’ex-député

«Mwa ki pren désizyon.» Navin Ramgoolam a été clair ce matin, vendredi 15 décembre, lors d’une cérémonie au jardin botanique de Pamplemousses. Person

Publicité

La première élection de Bérenger en 1976, sa défaite en 1987, le dernier meeting de Ramgoolam père, le premier de Ramgoolam fils, l’affaire Bacha, l’

A la une de laMinuteInfo lsl : Dhanrajsingh Aubeeluck aurait été victime d’une agression à quatre jours de l’élection partielle au no18. Egalement da

Publicité

La Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 12 décembre matin porte sur les conditions de travail des policiers. Le leader de l’opposition, Xavier-L

Les embouteillages, la ville des fleurs en connaît tous les jours. 45 minutes, voire une heure, pour le trajet Candos – St-Jean. De même pour le traj

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires