Articles ‘lockdown’

Les syndicats sont dépités. Au Parlement, les députés de l’opposition n’ont eu de cesse de montrer du doigt les lacunes du Covid-19 Bill, surtout en

A trois jours de la reprise contrôlée, les activités ont pas mal repris dans plusieurs régions de l’île. Des images également du côté de Shanghai où

Publicité

Le but désormais : faire en sorte que le nombre de personnes en circulation soit contrôlé à partir du 15 mai. Voici quelques explications sur les dem

Des contrôles policiers… Des vendeurs qui passent de maison en maison pour écouler leurs marchandises… ou encore la pêche à Trou-d’eau-Douce. Voici q

Publicité

Une journée marquée par des contrôles accentués de la police pour le respect du couvre-feu. Un cas «positif» sur un patient guéri fait aussi polémiqu

Dans le Sud, le réveil est là. A Rose-Belle, Plaine-Magnien, Mahébourg. En revanche, du côté des villes comme à Curepipe ou à Jumbo Phoenix, les lieu

Publicité

Une fois de plus, ce mardi 5 mai, les guichets automatiques des banques ont été pris d’assaut. Dans le respect des règles de distanciation sociale to

En Chine, comme en Tunisie, ce sont les robots qui viennent à la rescousse dans la lutte contre le Covid-19. A Maurice, c’est le lockdown total alors

Publicité

Véritable lockdown ce dimanche 3 mai. Les supermarchés sont fermés. Les rues vraiment désertes. Sauf quelques particuliers qui «tras» pour gagner leu

Doivent-ils continuer à régler les frais scolaires de leurs enfants ? C’est la question qui taraude les parents dont les enfants fréquentent des étab

Publicité

L’on n’entend que le ressac sur la plage. Nous sommes pourtant un dimanche… J-38 : plus d’un mois que les Mauriciens sont confinés. Certains lâchent

Fin tragique pour un motocycliste ce dimanche 26 avril. Il se trouvait sur la route à Petite-Rivière lorsqu’il aperçut  des policiers effectuant un c

Publicité

Le bref message du Premier ministre (PM) Pravind Jugnauth, hier, sur la Mauritius Broadcasting Corporation a laissé l’opposition et la population mau

Non, il ne s’agit pas d’une simple amende de Rs 500. Sortir alors qu’il y a le couvre-feu est passible d’une peine d’emprisonnement et être inscrit s

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés