«Pa met podium, pou al met li an ler la ein.» St-Denis, La Réunion, 7 heures du matin, hier. Dans la foule, où les gilets jaunes prédominent, une voi

«Vous avez raison de crier votre colère, je suis là pour l’entendre», assure la ministre des Outre-mer Annick Girardin venue à la rencontre des «gile

Publicité

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a défendu la politique du gouvernement mercredi à La Réunion, tout en égrenant des mesures spécifiques pour

editorial International

Ils portent le même gilet jaune de contestation. Mais les révoltés du système sont pluriels, et porteurs de causes et de colère diverses. C’est ainsi

Publicité

  C’est ce mercredi 28 novembre que la ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, a foulé le sol réunionnais. À son arrivée, elle s’est rend

«Le débarquement de la ministre des Outre-mer sur notre île doit être marqué par un black-out total.» C’est ce qu’on peut lire sur les réseaux sociau

Publicité

  Onze jours depuis que La Réunion est prise en otage par une crise sociale sans précédent. Alors que la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, es

  Les voix de spécialistes s’élèvent pour demander à l’Inde de ne pas chercher à récupérer le corps d’un jeune Américain sur une île isolée, tué par

Publicité

Tempête après une courte accalmie à l’île soeur. La fin du couvre-feu, dimanche matin, n’a pas empêché un durcissement de la mobilisation des «gilets

editorial International

Ce titre nous a été soufflé par notre confrère Eric Ranjalahy, responsable de l’Hebdo de Madagascar. Ici, dans la Grande île, tous les regards se tou

Publicité

  L’île de la Réunion, secouée par une flambée de violences en marge du mouvement des «gilets jaunes», a connu une accalmie dans la nuit de vendredi

editorial International

Voitures calcinées, commerces lapidés, scènes de guérilla entre policiers et manifestants. Le pire et le moins pire s’expriment dans ces violences ur

Publicité

Un des deux finalistes de la présidentielle à Madagascar, Marc Ravalomanana, a fait volte-face mercredi, en annonçant, dans un souci d'«apaisement»,

Trente membres des forces de l’ordre, 16 policiers et 14 gendarmes, ont été blessés à la Réunion en intervenant contre les violences urbaines qui fra

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires