Turf : Du neuf pour 2009

Avec le soutien de

Le coup d’envoi de la saison  2009 sera donné ce samedi. Plus tôt que d’habitude, car le calendrier de cette année comprend 34 journées, contre 32 l’année dernière. Encore une fois, on a droit a des innovations encourageantes, comme l’introduction de paris sur les jockeys et les écuries, l’augmentation des stakes money (+20 %), la décision de déplacer les barres intérieures d’un mètre et la nouvelle que le laboratoire du Mauritius Turf Club (MTC) a été choisi pour les contre-expertises de France Galop.

Il est impératif de continuellement apporter des changements positifs pour qu’une industrie ne sombre pas dans la morosité. Ainsi, en offrant aux turfistes de nouveaux paris et des courses sur de nouvelles distances (1050 m et 1650 m : conséquence du déplacement des barres intérieures) et en donnant plus de facilités à ses partenaires directs, le MTC assure sa survie. Du moins, à court terme.

Il faudra, en effet, améliorer dans d’autres secteurs pour le long terme, comme analyser la possibilité de transférer les activités hippiques sur un hippodrome plus grand et plus moderne et, voir, comment, dans l’immédiat, combattre la menace que représentent les paris sur le football étranger. Car, à la longue, ce concurrent finira par puiser graduellement dans le réservoir hippique avec les conséquences économiques que l’on sait.

Dans la conjoncture de crise internationale, le MTC compte solliciter l’Etat pour revoir la taxe sur les paris. Une taxe applicable à 2 % pour le football et à 8 % pour les courses, allant jusqu’à 10 % pour les paris exotiques (dupla, trifecta, pick 5, pick 6, etc…). Tout compte fait,  l’on ne sait si le gouvernement prendra cet argument en considération, car il était clair au lancement des paris sur le football que la taxe de 2 % était introduite sur une période d’essai. Donc, rien ne dit que les décideurs à la Government House ne vont opter pour une augmentation à ce niveau là aussi.

En ce qui concerne la compétition, tous les jockeys engagés, sauf un, sont connus du public. Le dernier venu, le Néo-Zélandais Shane Dye, est précédé de sa grande réputation mondiale. A 42 ans, il a remporté un peu moins d’une centaine de courses de groupes, dont la prestigieuse Melbourne Cup. Il a fait fureur en Australie et à Hong-Kong et a décidé récemment de bouger au Champ-de-Mars parce que les bonnes montes se faisaient rares à Sydney. Décrit comme le « Golden Boy » et comme un jockey qui a une très bonne lecture en course, ce champion de Poker a les qualités pour faire parler de lui à Maurice. Dans le bon sens, cela s’entend.

Jean-Hugues OLIVIER
(Journaliste hippique à Lékip)

Retrouvez également les chroniques de Azmaal Hydoo sur Benitez, de Didier Pragassa sur Aston Villa, l’avant-papier de Yannick Guiton sur la 31e journée de la Premier League et le carnet de Darren Tulett sur la Ligue des Champions  dans l’édition du vendredi 3 avril 2009 de Lékip.

Vous pouvez aussi venir réagir sur le blog de Lékip (www.lekip.info).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires