MMM et MSM: les sérums du PTr

Avec le soutien de

Sur la scène politique se glisse actuellement un vent coulis qui mène irrésistiblement vers le Parti Travailliste (PTr).

Tout autour ne relève que de l’anecdotique. Du Mouvement Militant Mauricien (MMM) au Mouvement Socialiste Militant (MSM) en passant même par le Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD), tout le monde ne semble avoir qu’un seul souci: contracter une alliance avec le PTr. Le fait est que les soupirants n’ont pas beaucoup d’options. L’éphémère alliance MMM-UN-PMSD commence à voler en éclat. Alors que le bras-de-fer MMM/MSM les pousse dans une surenchère d’asservissement devant le sieur Ramgoolam.

Qu’est-ce qui explique cet empressement, du MSM et du MMM, à vouloir s’allier au PTr sinon ce désir affiché d’en découdre entre eux? Il y a une volonté maladive et excessive aujourd’hui entre ces deux partis qui les dirige à une lutte à mort. Dans cet exercice, le MSM part avec un avantage. Le parti soleil a le soutien du PTr et de ses acolytes. L’objectif déclaré est de finir le MMM.

C’est désormais au MMM de faire la démonstration de sa capacité à rebondir. Pour l’instant, il semble se précipiter dans de nouveaux jeux d’alliances. Certes, le leader mauve a annoncé que l’essentiel consiste à consolider et à rajeunir son parti. Mais le fait est que le discours était le même après la défaite aux législatives de 2005. Il importe de réinventer le discours sur ce nécessaire renouvellement. Déjà au niveau de la forme, pour commencer.

Il reste qu’aujourd’hui et le MMM et le MSM sont inscrits dans une lutte puérile. Un jeu qui condamne le discours politique au degré zéro de la réflexion. Pravind Jugnauth se sent fort après sa victoire au No. 8. Mais ce serait faire preuve de visière analytique que de croire qu’il a fini, grâce à cette partielle, de s’inscrire comme un grand leader au sein du paysage politique.

Le MMM et le MSM sont en train de passer à côté d’une occasion historique à faire vaciller le gouvernement. Déjà, la rue gronde. Et la crise qui fragilise la marge de manœuvres du gouvernement. Il y a ainsi tant d’autres éléments qui interviennent dans l’équation.

Sauf que les leaders du MMM et du MSM ont choisi de jouer une autre partition…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires