Mirage, mirage

Avec le soutien de

En dépit de toute la théâtralité avec laquelle il monte le dernier acte de son Livre blanc, il n’est pas sûr que le Premier ministre parviendra à vaincre la lassitude des Mauriciens. Cela fait un demi-siècle que dure ce mélodrame qui a pour fil rouge la réforme du système électoral.

La population en est fatiguée. Nous sommes pratiquement à 24h de la rentrée parlementaire et nous ne savons toujours pas quand le rapport sera rendu public. Trop de suspense tue le suspense.

Le secret autour du timing de la publication du Livre blanc dépasse l’entendement. Il n’avait pas lieu d’être. Il suscite de la méfiance sur l’intention réelle des dirigeants. Le but du gouvernement est-il vraiment d’en finir avec le système électoral inique et les dérives d’une démocratie monarchisante ? Ou alors, la réforme n’est-elle qu’un instrument qui vise à assurer la survie politique de la majorité ?

En voulant lier la réforme électorale aux changements constitutionnels, le Premier ministre a semé le doute sur l’existence d’un agenda caché. En fait, il a compliqué une situation déjà cornélienne. La loi électorale et les rôles respectifs du Premier ministre et du président pouvaient être traités séparément.

Si beaucoup ont fini par perdre espoir, c’est aussi parce que le Premier ministre l’a lui-même concédé : « Si reforme la pou divise banne Mauriciens, mo préfère renonce li ». Il suffira donc que des lobbies sectaires ou conservateurs montrent leurs muscles pour que le gouvernement abandonne son projet de réforme électorale.

Sur papier, gouvernement et opposition partagent aujourd’hui une position commune sur la réforme électorale. Pourtant, il est peu probable qu’ensemble ils arriveront à mettre fin à la saga des recherches, consultations et tables rondes sur la question. Maurice, c’est un puzzle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires