L’impossible retour (?)

Avec le soutien de

Combien sommes-nous à avoir de la famille à l’étranger? Combien sommes-nous à rêver d’ailleurs, à croire que l’herbe est plus verte ailleurs? Maurice est l’un des pays les plus touchés par la fuite des cerveaux. Mais pas seulement. C’est une hémorragie de tout un ensemble de compétences, qualifiées ou non, qu’on ne parvient à retenir dans le giron national.

Maurice est déjà une nation diasporique. Aujourd’hui, de ces diasporas qui ont contribué à l’édification de l’île Maurice post-1968 naît une nouvelle diaspora. Elle s’éparpille partout à travers le monde, du Canada à l’Australie en passant par l’Europe, Singapour, Dubaï ou encore l’Afrique australe.

Les compétences mauriciennes sont reconnues à l’extérieur. Le bilinguisme, quand il est réel, est un plus notable. Les qualifications dans certains domaines (industrie sucrière, tourisme surtout) et l’ingéniosité des Mauriciens (dans les industries d’exportation entres autres) sont reconnues. Nombreux sont les étrangers qui rêvent de vivre ici, de travailler ici. Et malgré tout cela, nous n’arrivons pas à convaincre nos jeunes diplômés ou professionnels à rentrer.

Quoi de plus normal: le pouvoir d’achat ne cesse de s’éroder, le salaire même quand il est parfois correct, ressemble plus à une insulte qu’à une juste rémunération au regard des compétences, les inégalités se creusent, et, cerise sur le gâteau, à compétences égales, l’expatrié est parfois préféré et toujours mieux rémunéré. Dans ces conditions on ne peut blâmer les Mauriciens qualifiés de rester ailleurs. Qui plus est, à l’étranger on compte avant tout sur les compétences alors qu’ici, le microcosme du monde du travail n’est en rien débarrassé des barrières sociales qu’on rejette tant.

Tout cela pour dire qu’avec plus de compétence et moins de politique du « petit copain » ou de la récompense, les Mauriciens de l’étranger croiraient davantage avoir leur contribution à apporter.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires