Jouer avec le feu

Avec le soutien de

On l’a échappé belle. Heureusement que le feu qui avait débuté dans les locaux de l’administration durant le week-end ne s’est pas répandu. Imaginons le pire. Si le plan des malfaiteurs avait réussi. S’ils avaient réussi à faire disparaître le centre nerveux de&nbsp toutes les informations concernant le personnel, les salaires, les pensions et autres dossiers confidentiels… Une fois les émotions calmées, on se pose la question de savoir à qui aurait profité le crime ?
&nbsp
Depuis lundi matin, après l’indignation, les spéculations vont bon train par rapport aux coupables et à leurs motivations. Les opposants&nbsp du régime sont pointés du doigt et les accusateurs avancent que c’est un acte de sabotage contre le présent gouvernement. Certains parlent de coup monté de l’intérieur même pour détourner l’attention et attirer la sympathie. Est-ce que l’intention était de faire disparaître certains documents spécifiques ? Et pourquoi ? Des interrogations qui resteront sans doute sans réponse.

Depuis quelques temps, des actes criminels sont apparemment liés à la&nbsp recherche ou la destruction de documents. Il y a quelques années, le feu avait pris dans les locaux d’un hebdomadaire. En 2007, le disque dur de l’ordinateur de l’urbaniste du cadastre avait disparu. Des ordinateurs avaient pris feu à la station de police&nbsp de Port-Mathurin.

Il y a-t-il un lien entre tous ces&nbsp faits ? Pourquoi l’information est-elle prise pour cible ? Quoi qu’il en soit, les intérêts de certaines personnes sont en jeu dans ce type de crime.

Cet évènement&nbsp malheureux&nbsp a le mérite d’attirer l’attention sur toute la question de sécurité des bâtiments publics. Est-ce normal que l’administration centrale et d’autres lieux où sont conservés&nbsp des documents importants soient laissés sous la surveillance d’un gardien seulement ?

Il est temps de revoir toute cette&nbsp question de sécurité avec des gens spécialisés en la matière. Les faits nous montrent qu’il y a, quelque part, des gens qui jouent avec le feu. Il faut prendre des précautions. C’est dangereux.
&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires