Et si…

Avec le soutien de

L’affaire ISKCON-Mc Donald’s fait surgir de nombreuses interrogations.
Et si, moi hindou, j’avais un voisin musulman qui mangeait du boeuf, prendrais-je la décision de déménager ?
Et si, moi musulman, j’avais un voisin hindou qui priait des statuettes, mettrais-je le feu à son domicile ?
Et si, moi musulman, j’avais un voisin musulman qui buvait de l’alcool, l’exécuterais-je comme un vulgaire païen ?
Et si, moi catholique, j’habitais près d’une mosquée qui me harcelait chaque matin avec ses appels à la prière, lancerais-je une bombe sur cette mosquée ?
Et si, moi hindou, je recevais la visite des adeptes des églises chrétiennes s’apprêtant à essayer de me convertir, serais-je tenté de leur faire sauter la cervelle ?
Et si, moi musulman, j’habitais à côté d’un voisin catholique qui fait rôtir son cochon dans son jardin, ferais-je le dépeçage de mon boeuf juste pour l’énerver ?
Et si, moi catholique, je croisais une femme musulmane portant son tchador, dirais-je que c’est une exploitation de la femme ?
Et si moi, grand croyant et pratiquant d’une quelconque religion, j’habitais à côté d’un athée qui est en outre homosexuel, en ferais-je un «excommunié
vitandus
»?
Et si, moi catholique, je vivais à côté d’un voisin musulman qui le jour du Seigneur met son CD d’incantations coraniques, ferais-je de la surenchère
sonore pour faire la démonstration de ma foi ?

Une colonne d’édito est insuffi sante pour énumérer tout ce qui nous dérange chez l’autre. Certes, il ne faut pas généraliser. Il y a un mode de vie mauricien où la cohabitation est fondée sur des valeurs de partage. La majorité des Mauriciens «tolèrent» l’existence de l’autre qui n’est pas de la même confession qu’eux. Mais le fait demeure qu’il y a une partie de cette population qui vit dans une grande hypocrisie.

On reste dans une folle enchère du fait religieux. Chacun, au plus profond de lui-même, sent, légitimement d’ailleurs, que sa religion est la seule à être dans le vrai. C’est ainsi que nous nous mentons tous.

Et si nous nous contentions d’être seulement des humains…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires