Confrontation

Avec le soutien de

Affaire RodClean, le tug of war entre le ministre de la Pèche et le commissaire de tutelle par rapport à l’aquaculture, la relation tendue entre le commissaire Payendee et certains officiers du département fisheries… Autant de sujets qui engagent des discussions et qui engendrent des passions et des crispations. Si nous pouvons en parler, c’est signe que la démocratie est encore vivante.

Et l’express Rodrigues est fi er d’apporter sa modeste contribution à ce débat en ouvrant ses colonnes à tous les protagonistes. Les opposants d’hier et d’aujourd’hui de la presse indépendante (dépendant de leur position) s’arrangent toujours pour faire entendre leur voix dans cette même presse alors qu’ils ne cessent de s’acharner sur elle dès que l’occasion se présente. C’est le jeu démocratique. Nos colonnes resteront toujours ouvertes à tous, quoi qu’il arrive.

Mais à quoi ça sert toutes ces discussions et ces prises de position ? Chacun veut faire comprendre qu’il a raison et qu’il détient toute la vérité. Chacun use de subterfuges pour démontrer que l’autre a tort et qu’il ne dit que des mensonges.

Le citoyen qui veut objectivement comprendre la réalité et situer les responsabilités s’y perd souvent car les principaux acteurs ne prennent pas la peine d’écouter attentivement ce que l’autre en face a à dire. Chacun se contente de répéter les mêmes arguments. S’il y a des personnes qui croient à tout ce qu’ils racontent sans se poser de questions, il y en a d’autres qui sont plus critiques.

Au lieu des prises de position contradictoires, notre société a besoin de débats d’idées pour donner l’occasion à nos décideurs de se confronter. Cela les obligera à s’expliquer et à être honnêtes vis-à-vis de leur électorat. C’est une manière d’aller plus loin dans l’apprentissage de la démocratie.

Le citoyen a droit à l’information et aux informations vraies et objectives pour qu’il puisse comprendre les choses et prendre des décisions. Au lieu d’être spectateur du développement de la technologie et de la télécommunication, nous aurions dû en faire usage pour susciter les vrais débats et ainsi permettre aux citoyens de mieux saisir les enjeux. La confrontation évitera aux dirigeants de se défiler et de s’installer dans le mensonge.

En l’absence de moyens pour réaliser cela, chacun va continuer à se persuader et persuader son petit groupe qu’il a toujours raison. On ne pourra jamais avancer quand chacun campe sur ses positions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires