Place, une fois encore, à son honneur le Covid !

Avec le soutien de

Les réalités économiques sont telles aujourd’hui que le gouvernement ne peut pas se permettre un nouveau lockdown. Nous sommes déjà très fragilisés économiquement. Nous avons brûlé presque toutes nos cartouches. Mettre le pays en cage une troisième fois serait un désastre encore plus grand que la situation actuelle qui, bien que très sérieuse, avec 1 085 mortalités de plus qu’attendues sur la période 1er août au 18 novembre (voir «On vous fait un dessin»… L’Express du 21/11/2021) fait malheureusement partie des ‘attendus’ d’une pandémie.

Nous sommes en pleine pandémie et si vous voulez vous en rendre compte, regardez ce qui se passe ailleurs ! Pas seulement depuis août 2021, comme ici, mais depuis le 2e trimestre de 2020 !

«Une information complète, transparente et crédible, au lieu d’informations illusoires, ajoute largement à la préservation des vies, parce que l’on ne baisse pas alors sa garde»

Le drame de ce gouvernement, c’est que d’avoir tellement claironné son succès face au Covid (et il y en a eu !), s’étant même cité comme exemple planétaire et, plus récemment, s’étant activement et plutôt systématiquement mis à «gérer» les chiffres et la vérité pour asseoir les fondements de ce ‘succès’ ; il a tout bonnement, une fois encore, créé l’ILLUSION, que nous étions à l’abri ! Que nous étions bénis des dieux. Et que les dieux étaient logés au Sun Trust.

Plus de retenue, plus de discipline n’auraient pas mené le Premier ministre à meubler des rassemblements d’organisations socio-culturelles de son auguste personne, favorisant ainsi des concentrations de foules, potentiellement capables de transmettre des microbes, bien masqués ou pas. Et, de plus, à donner le mauvais exemple de groupes bien plus larges que 50 personnes ! Plus de prévoyance («Gouverner, c’est prévoir», dit-on avec sagesse…) aurait peut-être dû mener le gouvernement à sentir que les 3 congés publics de la semaine du 1er au 5 novembre étaient potentiellement un risque majeur de transmission accélérée à la faveur de rassemblements à la plage ? Ce gouvernement ne connaît-il pas la ‘culture’ mauricienne ? Un meilleur raisonnement mènerait peut-être à réconcilier l’absurdité du «pas plus de 10 personnes» dans un lieu de culte ne souffrant pourtant pas, généralement, de manque d’espace, du «pas plus de 50 personnes» pour les mariages, les enterrements, les réunions, le gymnase et la non-limitation au nombre de passagers dans l’autobus – alors même que la distanciation physique (de 2 mètres ?) s’applique au Bus Stop ou à la gare de métro, sous la menace de Rs 50 000 d’amende ou de deux ans de prison !

Comment peut-on réconcilier tout ça sans conclure à de l’incompétence, comme aussi au niveau du choix des vaccins ou de la diligence au niveau des médicaments ?

«Nous aurons malheureusement d’autres mortalités dues au Covid. Il faut absolument agir pour maximiser et fortifier les vivants qui vont survivre à la pandémie»

À cet effet, notons une étude globale consolidant une trentaine d’études de par le monde (*) et publiée la semaine dernière par le British Medical Journal et qui arrive à la conclusion que le port adéquat du masque, c’est-à-dire sur la bouche ET le nez… réduit les risques de transmission du virus de 53 % ! De plus, la distanciation physique réduit ce risque de contamination de 25 % alors que le lavage vigoureux et systématique des mains réduirait les risques de transmission de 53 % aussi. Ce dernier chiffre doit, toutefois, être traité avec des pincettes, puisque l’échantillon retenu pour cette pratique est jugé ‘faible’, en la circonstance. L’indication reste néanmoins précieuse…

Comme toujours, que ce soit pour le port du masque, le vaccin, le médicament, les mains lavées ou ‘sanitized’ ou la distanciation physique ; rien ne garantit la non-transmission et la protection à lui seul. Cependant, la pratique assidue et sérieuse de toutes ces options simultanément (y compris de la 3e dose) met évidemment plus de chances du côté de la protection… de la vie. Quand on est vacciné, on n’est pas protégé par le bouclier de Mr America ! J’ajouterais qu’une information complète, transparente et crédible, au lieu d’informations illusoires, ajoute aussi largement à la préservation des vies, parce que l’on ne baisse pas alors sa garde. Parce qu’on croit alors encore utile de se protéger le plus possible…

Dans ce souci de transparence maximale et d’informations fiables, citons deux autres études récentes.

La première, publiée par le National Centre for Biotechnology Information (NCBI), relaie l’investigation de SV Subramanian et d’Akhil Khumar et arrive à la conclusion, après avoir étudié les chiffres de 68 pays et de 2 947 comtés américains, qu’il n’y a PAS de corrélation évidente entre le taux de vaccination des populations et le nombre de cas de Covid qu’elles enregistrent (**). Citant l’exemple des cinq comtés les plus vaccinés des États-Unis (de 84,3 % à 99,9 % de vaccinés), cette étude note que le CDC identifie quatre de ces comtés comme ayant, malgré tout, un taux de transmission «élevé» de Covid. Plus inquiétant, une étude du ministère de la Santé publique d’Israël qui conclut que deux doses de Pfizer ne bloqueraient, c’est à peine croyable, les cas d’infection au Covid qu’à 39 % plutôt qu’aux 96 % prédits par les essais cliniques (voir aussi les notes [7] à [10]) ! On parle ici de transmission, généralement asymptomatique, pas de cas symptomatiques graves. Cependant, le NHS parle toujours d’une efficacité de plus de 80 à 95 % contre le Delta symptomatique pour Pfizer/Moderna, alors que ce chiffre reste à un taux respectable de 65 à 70 % pour l’AstraZeneca (***).

Par contre, le British Medical Journal du 20 septembre 2021, lui, se basant sur les chiffres du NHS, indique qu’entre le 2 janvier et le 2 juillet 2021, il y avait seulement 640 morts sur 51 281 personnes qui étaient vaccinées à deux doses. Cependant, sur cette période, le nombre de vaccinés à 2 doses était relativement faible. Quand ce pourcentage de vaccinés a augmenté par la suite, le nombre de vaccinés parmi les morts a augmenté bien naturellement… D’autant plus que les «immuno-compromis» ont été vaccinés d’abord et très largement et qu’ils sont plus à risque de toute manière. Mais ce qui est clairement démontré, c’est que le risque d’hospitalisation ou de mort est «substantiellement plus grand» quand on n’est pas vacciné ! (****)

Ainsi, dans le groupe d’âge des 60 à 69 ans, il y avait entre le 16 août et le 12 septembre, six fois plus de mortalités chez les non-vaccinés que chez les vaccinés. Chez les plus de 80 ans, cette proportion baissait à trois fois plus. L’efficacité des trois vaccins que sont Pfizer, AstraZeneca et Moderna contre l’hospitalisation et la mort sont globalement estimés à 90 %_+.

Quoi conclure ?

Qu’il n’y a pas de certitude dans la vie, juste des risques à divers degrés ! Qu’il ne faut, en aucun cas, créer des situations illusoires, ni réagir en panique, ni ne croire que nous sommes effectivement «en guerre», sauf de manière imagée ; une sale guerre étant dans une toute autre ligue, tout de même. Pour l’heure, il suffit, chacun à son niveau personnel, d’assumer ses responsabilités, de réaliser que nous sommes dans le «pointu» d’une pandémie, que nous devons tous maintenir un maximum de précautions et de discipline afin d’augmenter nos chances de survivre. Le gouvernement assumera ses responsabilités à lui. S’il en est encore capable.

Nous aurons malheureusement d’autres mortalités dues au Covid. Il faut absolument agir pour maximiser et fortifier les vivants qui vont survivre à la pandémie. Il faudra agir (diète ? sport ?) pour réduire le nombre d’immuno-compromis et améliorer le système de santé. On aurait tort d’y ajouter encore plus de complications économiques…

(*) https://www.theguardian.com/world/2021/nov/17/wearing-masks-single-most-effective-way-to-tackle-covid-study-finds

(**) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8481107/ - :~:text=In%20fact%2C%20the%20trend%20line,cases%20per%201%20million%20people.

(***) https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1018416/Vaccine_surveillance_report_-_week_37_v2.pdf

(****) https://www.bmj.com/content/374/bmj.n2306

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x